Arashiyama, l’ouest de Kyoto

Arashiyama, l'ouest de Kyoto

Destination incontournable lorsqu’on visite la ville de Kyoto, Arashiyama est peut-être le spot le plus beau et le plus relaxant de l’ancienne capitale japonaise. Partons ensemble à la découverte de la forêt de bambous, de la rivière, des temples, des glaces au thé vert et de bien d’autres choses.

Si Arashiyama m’était conté

Ah qu’on s’y sent bien à Arashiyama ! Peu importe la saison, le lieu a quelque-chose de magique, d’intemporel. Ce n’est pas par hasard d’ailleurs qu’il s’agisse d’un des recoins les plus touristiques de la ville de Kyoto. Forêt de bambous, temples bouddhistes, nature environnante… Arashiyama a tout pour plaire et attirer le chalan! Et si on partait faire un tour sur le grand pont Togetsukyo qui traverse la rivière avec vue sur les montagnes ? Celles-ci arborent d’ailleurs des couleurs magnifiques en automne lorsque arrivent les Momiji. Si la promenade ne vous suffit pas, rassurez-vous : il y a pleins d’autres activités à faire à Arashiyama. Allez, on y va !

Que faire à Arashiyama ?

Arashiyama regorge d’activités sympathiques et surtout de lieux magnifiques et chaleureux à visiter. C’est un coin très touristique, oui et alors ? C’est parti pour l’ouest de Kyoto !

Visiter la forêt de bambous

Il s’agit certainement du lieu le plus connu d’Arashiyama et de l’un des spots touristiques les plus emblématiques du Japon : la fameuse forêt de bambous ! Si vous passez à Kyoto, il est presque impensable de ne pas aller y faire un tour. Il faut dire que lorsqu’on découvre le pays du soleil levant, la forêt a quelque-chose de magique. Pour l’apprécier, je vous recommande cependant de vous y rendre très tôt ou très tard, quand vous ne croiserez personne. Car oui, c’est là ce qui gâche un petit peu cette forêt de bambous d’Arashiyama : la foule ! Vous voyez toute ces photos que vous avez certainement pu observer sur internet ou dans les guides touristiques ? Et bien la réalité s’éloigne un petit peu de ces photographies. En effet, celles-ci sont généralement prises en l’air, afin de cacher la foule qui est pourtant, croyez-moi, bien présente. Si celle d’Arashiyama est incontournable, il existe heureusement d’autres forêts de bambous plus méconnues et magiques que vous aurez peut-être l’occasion de découvrir lors de vos voyages au Japon.

Visiter le temple Tenryu-ji

Seconde chose à faire lorsqu’on arrive à Arshiyama, et selon moi encore plus sympa que la précédente : visiter le Tenryu-ji. Ce temple est l’un des bâtiments principaux de la branche du bouddhisme Zen Rinzai. A ce titre, il est très beau. Il est possible, moyennant quelques yen, de visiter l’intégralité du temple très bien conservé ainsi que le jardin Zen, bien mis en valeur depuis les tatamis du temple. Le jardin de mousse et de rochers donne sur un étang puis sur les montagnes d’Arashiyama qui surplombent le panorama. Impressionnant. S’il y avait un tout petit peu moins de monde, le lieu serait vraiment merveilleux. D’un look qui pourrait rappeler certaines bâtisses alsaciennes, le Tenryu-ji promet de passer une demi-heure sympathique avant de continuer à explorer Arashiyama.

Observer Kyoto avec les singes

Si vous êtes comme moi, alors vous aimez la randonnée! Arashiyama c’est sympa, mais vous feriez bien une petite marche en pleine nature non ? Pas de souci à vous faire, je vous ai trouvé ça : la montagne aux singes de Kyoto. Rendez-vous pour cela de l’autre côté du grand pont d’Arashiyama sur la droite. Vous trouverez là l’entrée d’un sentier de montagne en pleine nature et qui vous prendra une bonne demi-heure de marche pour atteindre le sommet. Une balade très sympathique qui se solde par une vue magnifique sur toute la ville de Kyoto, et le tout en très bonne compagnie : une vingtaine de singes! Ceux-ci vivent ici en pleine liberté pour le plaisir des touristes. Vous pourrez là apprécier la vue tout en vous amusant avec les singes ou en leur donnant à manger. Attention néanmoins, certains d’entre eux sont quelque-peu agressifs !

Manger des sucreries japonaises

Il s’agit certainement de l’une de mes activités préférées : manger ! Et qui n’aimerait pas ça ? Connaissez-vous les sucreries japonaises ? Vous devriez ! Glaces au Matcha, Taiyaki, Mochi et j’en passe. Arashiyama est un véritable paradis pour les gourmands ! Le lieu regorge de gâteaux et autres sucreries traditionnelles japonaises. Les échoppes sont légion dans toutes les rues et je parie que vous ne résisterez pas à l’envie de goûter quelque-chose.

Observer la pêche au cormoran

Vous connaissez la pêche au cormoran ? On va commencer par le début : qu’est-ce qu’un cormoran ? Les cormorans sont des oiseaux aquatiques. Cela signifie qu’en plus de voler, ils ont aussi la capacité de plonger dans l’eau. C’est pour cela qu’ils sont utilisés en Asie depuis très longtemps pour la pêche. Pour cela, au Japon, on attache les cormorans au bateau de pêche et on serre également leur bec pour que celui-ci ne puisse s’ouvrir qu’à moitié. La raison ? Pour que les oiseaux ne mangent pas les poissons qu’ils capturent mais qu’ils puissent seulement les attraper. La pêche au cormoran se pratique une fois la nuit tombée. Les bateaux illuminent la nuit grâce aux immenses lanternes de feu qu’ils arborent. Cela donne au spectacle un côté magique. A Arashiyama, il est possible d’assister à la pêche traditionnelle au cormoran pour 2000 yen à partir de 19h. Un spectacle à ne pas louper selon moi.

Prendre le train Torocco

Si vous aimez les belles balades en train, je vous conseille de monter dans le train Torocco! Celui-ci part de la gare d’Arashiyama jusqu’à la gare de Kameoka. Attention, les possesseurs du JR Pass ne peuvent pas bénéficier de ce trajet gratuitement. En revanche il est possible de revenir à Kyoto par la ligne JR Sagano accessible à quelques minutes à pied de la gare d’arrivée. Pourquoi prendre le train Torocco pour quitter Arashiyama ? Car la balade est vraiment sympathique et donne des points de vue magnifiques. Si vous y allez par beau temps, vous vous régalerez des paysages : de belles falaises qui donnent sur la rivière Hozugawa. La nature environnante est très belle et l’on resterait bien des heures dans ce petit train atypique tout en bois. Il s’agit selon les locaux d’une balade romantique, on les croirait presque.

Ce que j’aime à Arashiyama

Arashiyama, c’est un peu le Japon rustique et traditionnel qu’on recherche tous quand on vient à Kyoto. Si vous enlevez tous les touristes, l’endroit serait juste parfait. Mais comme partout, dès qu’un site est quelque-peu exceptionnel, il attire les visiteurs du monde entier. Selon moi, Arashiyama mérite bien sa renommée touristique. Il est entièrement possible d’y consacrer une journée entière lors de son séjour à Kyoto sans s’ennuyer et en passant un moment agréable. Le lieu est véritablement charmant, et vous aimerez certainement y flâner, que ce soit près du pont, dans la forêt de bambous ou un peu partout autour. Ne loupez pas Arashiyama.

Comment aller à Arashiyama ?

Depuis la gare de Kyoto, prendre la ligne San-In jusqu’à la station Saga-Arashiyama. Rejoindre ensuite le site touristique à pied. (environ 30 minutes)

Japan endless discovery tourisme

Véritable passionné du Japon, je reviens d'une année complète passée à visiter le pays de long en large. En espérant que le contenu de mon site vous plaira, n'hésitez-pas à me contacter pour tout projet intéressant!