Beppu – la ville thermale emblématique du Japon

Beppu, la ville thermale emblématique du Japon

Lors de mon dernier voyage au Japon, je me suis rendu dans une ville qui me faisait rêver depuis longtemps : Beppu. Entre Onsen de folie, fumée à tout va et paysages magnifiques, je vous raconte mon week-end à Beppu.

Beppu, la reine des stations thermales

Le Japon est un pays connu pour ses nombreux volcans dont certains, comme le Mont Fuji, sont encore en activité. La forte concentration de volcans dans une même région apporte de nombreux avantages : paysages magnifiques, chemins de randonnée et surtout : eaux naturelles volcaniques. Grâce à ces ressources naturelles, les japonais ont su créer des sources chaudes et des bains dans lesquels ils se baignent traditionnellement nus : les Onsen. La ville de Beppu, et plus généralement la préfecture d’Oita dans laquelle elle se situe, sont reconnues à travers tout le Japon pour être l’un des plus hauts lieux consacrés aux sources chaudes et à l’activité volcanique. En grand amateur de paysages magnifiques et de bains chauds, je ne pouvais pas passer à côté de la ville de Beppu.

Située au nord-est de l’île de Kyushu, la ville de Beppu bénéficie d’un climat tropical et en été il fait chaud. Très chaud. Je suis arrivé dans la ville thermale en plein mois d’août sous grande chaleur et humidité mais avec le sourire aux lèvres. Au premier abord, Beppu semble être une petite ville normale et sans grand intérêt. Il faut s’éloigner de la gare et grimper les collines sur lesquelles se trouve la ville pour s’apercevoir de la beauté environnante et des particularités de Beppu. De la fumée s’échappe de partout ! A certains endroits il n’est passible de louper les jets de fumée qui sortent littéralement du sol. A Beppu, on ressent la force de la Terre qui vit sous nos pieds et qui s’exprime sous forme de jets de fumée impressionnants. A certains endroits il est même possible d’avoir un panorama complet sur la ville entière inondée de fumées. Un spectacle magnifique.

Les enfers de Beppu

L’une des attractions principales de Beppu consiste en la visite des enfers de la ville, aussi appelés Jigoku Meguri. Non non vous n’y croiserez pas Lucifer (ou alors vous vous êtes trompé de chemin). On appelle les enfers des sources de vapeur d’eau particulièrement chaudes situées à des endroits précis et qui impressionnent par la couleur de leur eau et l’abondance de leur fumée. Les enfers de Beppu sont au nombre de 8 et se répartissent tous pas très loin les uns des autres. Ainsi il est possible de les faire à pied en une petite demi-journée. Certains enfers sont bleu turquoise, d’autres rouges et fumants, d’autres gris. Cela dépend en fait des composants de la sources. Certains sont plus impressionnants que d’autres, plus ou moins bondés de touristes. D’autres mettent également en scène des crocodiles, comme pour ajouter une dose de frayeur à l’enfer. J’ai personnellement un peu de peine pour ces pauvres bêtes qui restent dans leur cage toute la journée à lézarder.

Dans chacun des enfers, l’accès direct à l’eau ou à la vapeur d’eau est formellement interdit. En effet, celles-ci peuvent atteindre des températures qui dépassent 100 degrés et donc s’avérer dangereuses pour l’homme. Le spectacle est impressionnant. Prévoyez donc votre meilleur appareil photo ou votre caméscope pour capturer l’instant. Vous pouvez acheter au choix une entrée pour chaque enfer ou un coupon de 2000 Yen qui vous donne l’accès à tous les enfers de la ville. Je vous laisse maintenant avec la vidéo que j’ai réalisé des enfers de la ville.

Beppu, reine des bains de boue

C’est LE truc à faire lorsqu’on vient visiter Beppu. On ne peut pas venir découvrir la ville sans prendre un, deux, trois bains chauds ! Rassurez-vous, ceux-ci sont quand-même moins chauds que les enfers cités précédemment. Néanmoins, comptez bien une quarantaine de degré en moyenne pour chaque Onsen. Je pense personnellement qu’il est plus facile d’entrer dedans quand il fait très chaud dehors. Pourquoi ? Car mon expérience de breton me montre qu’il est plus simple d’entrer dans la mer bretonne lorsqu’il fait moche. Alors, on se met tout nu et hop on y va ! La ville de Beppu comporte parmi les plus beaux Onsen du Japon, il serait dommage de les louper.

Puisqu’il est impossible de tous les présenter, je vais vous parler des 2 Onsen qui m’ont le plus bluffé dans la ville de Beppu et que je vous recommande donc de tester absolument.

Hoyoland

Vous avez toujours entendu dire qu’un bon bain de boue est l’idéal pour votre peau mais vous n’avez jamais eu l’occasion de le tester ? Désormais cela sera chose faîte avec le Hoyoland Onsen de Beppu. D’extérieur, le bâtiment ne paie pas de mine et ressemble davantage à un vieil hôtel des années 50 laissé à l’abandon. Pourtant une fois passée l’entrée, c’est tout un chemin extérieur à travers la brousse qui vous emmènera aux bains de l’établissement, et ils sont nombreux ! En tout, pas moins d’une dizaine de bains tous dans un cadre différent et avec un charme particulier. Bains intérieurs, bains extérieurs, vous en aurez pour tous les goûts mais (presque) toujours avec de la boue !

Les bains sont creusés dans la terre très particulière de Beppu et sont pleins de propriétés bienfaitrices pour le corps et l’esprit. Le bassin extérieur de cet Onsen est mixte tellement son cadre est exceptionnel. On y trouve aussi un Sauna et un bain froid pour se relaxer encore davantage. C’est sans doute le meilleur Onsen que j’ai pu tester à Beppu et je vous le recommande fortement. Faîtes néanmoins attention lorsque vous marchez. Avec de nombreux cailloux et la boue sous vos pieds, vous n’êtes pas à l’abris d’une entorse. L’Onsen Hoyoland est un peu difficile à trouver dans les collines de Beppu mais il en vaut clairement la chandelle. Si vous vous perdez dans la campagne, n’hésitez-pas à demander votre chemin aux habitants du coin. Nous n’avons eu que des retours chaleureux !

Tanayu

Le Onsen fait en réalité partie d’un gros complexe hôtelier en plein centre de la ville de Beppu : le Suginoi hôtel. Difficile d’imaginer un Onsen paradisiaque au milieu des immeubles et pourtant détrompez-vous ! Alors certes, cet Onsen n’a absolument rien à voir avec le précédent. Beaucoup plus moderne, il possède aussi un tarif plus élevé. Mais toute la beauté de ce bain est qu’il se situe sur le toit de l’hôtel Suginoi, au 5 ou 6 ème étage, et offre donc un panorama imprenable sur la ville de Beppu. Difficile de vous exprimer le plaisir que c’est de se retrouver nu dans un bassin d’eau volcanique sur le toit d’un immeuble avec vue sur la ville. L’expérience a quelque-chose de magique, surtout lors du coucher de soleil. Impossible de prendre des photos à l’intérieur du Onsen, je vous montre donc quelques photos du site Web de l’hôtel. Je vous rassure, c’est aussi beau en vrai.

Manger de la fumée

Parmi les différentes activités originales à effectuer à Beppu, en voici une autre qui devrait vous faire sourire : le repas cuit grâce aux fumées de la ville. Non vous ne rêvez pas, la Terre est ici si réactive et la fumée si chaude qu’il est possible de cuire ses aliments grâce à elle. Et ça, les habitants de Beppu s’en s’ont rendu compte il y a bien longtemps et il est rare de visiter la ville sans déguster un seul repas cuit aux vapeurs de Beppu. Sur un des stands près des enfers ou même dans le Ryokan où vous passerez la nuit, il existe également un petit recoin de la ville où se concentrent les restaurants de cuisson vapeur :  le Jigokumushi Kobo Steam Cooking Center. Côté plats, attendez-vous à du poisson, des œufs et beaucoup de légumes comme des pommes de terre et des patates douces.

Où dormir à Beppu ?

Mon séjour à Beppu n’aurait certainement pas été aussi agréable si je n’avais pas passé la nuit dans certainement l’un des meilleurs Ryokans que j’ai jamais vu : le Ryokan Hozanso.

Situé sur les hauteurs de Beppu non loin des enfers, il vous faudra néanmoins un Taxi pour rejoindre l’hôtel où vous serez accueilli comme des rois. Celui-ci se trouve près de sources naturelles de fumée visibles dès l’entrée de l’hôtel. Lors de notre séjour, mon ami et moi nous sommes sentis comme des princes et cela commence par la découverte de la chambre. Une grande pièce de plusieurs Tatamis qui pourrait convenir à une famille entière avec tout le confort possible et surtout : un Onsen privé en extérieur ! Quel bonheur de s’immerger dans l’eau volcanique une fois la nuit tombée, une canette de jus d’orange frais dans la main et le bruit des grillons dans les oreilles. Instant magique. Mais nous n’en sommes pas encore là ! C’est d’abord l’heure du dîner et j’espère que vous avez faim !

Pour l’anecdote, mon ami et moi venions de manger un gros Bento dans une gare 1 heure seulement avant d’arriver à Beppu sans nous douter que le repas serait servi si tôt. Vous allez vite deviner notre détresse quand vous allez voir la taille hallucinante du repas qui nous a été servi, accompagné d’un « Zenbu tebete ne » (On mange tout hein 😉 ). Sashimis sans limite, légumes délicieux, fruits de mer… tout cela n’est qu’une mise en bouche ! Très vite on nous apporte un énorme Shabu-Shabu, le pot-au-feu japonais. Je n’ai jamais vu autant de viande de porc pour 2 personnes ! Nous nous régalons du repas sans nous douter qu’une fois le pot-au-feu terminé, une serveuse viendra ajouter du riz et des oeufs au bouillons pour en faire un autre plat à terminer. Absolument délicieux !

Nous sommes ressortis de ce repas littéralement explosés. Pour nous qui ne mangions que des Bento du conbini depuis plusieurs jours, ce repas fut comme un cadeau des Dieux, un cadeau qui nous fit nous allonger comme des larves dans notre palace le temps de la digestion. Heureusement, nous avons pu profiter d’un sauna et du Onsen de la chambre pour nous ressourcer avant de passer une excellente nuit. Qu’il est agréable de lézarder toute une soirée dans une chambre de Ryokan comme celle-ci, à regarder des émissions TV japonaises insolites couché en Yukata. La détente et la fatigue ont finit par avoir raison de nous, et c’est sur les futons très confortables du Ryokan Hozanso que nous nous sommes endormis comme des bébés.

Le petit-déjeuner est du même niveau que le dîner. Les gérants nous emmènent même quelques minutes dehors pour observer la cuisson du poisson à la fumée de Beppu. Celui-ci s’avérera être délicieux lui aussi. Nous repartons du Ryokan en pleine forme pour cette nouvelle journée qui nous attend, et c’est en partie grâce à la qualité et au confort exceptionnel du lieu. Je recommande fortement !

Informations sur le Ryokan Hozanso

Adresse : Japon, 〒874-0842 Oita Prefecture, Beppu, 小倉4組
Site Web : Hozanso Ryokan
Prix :  à partir de 160 euros pour 2, petit-déjeuner compris

Mon avis sur Beppu

Beppu est certainement l’une des villes que j’avais le plus envie de découvrir dans tout le Japon. La culture des bains au pays du soleil levant me plait beaucoup et je ne pouvais donc pas passer à côté. J’ai été vraiment comblé par cette visite en plein été et sous un temps magnifique. Je pense que la ville peut s’apprécier à toutes les saisons même en hiver quand un bon bain chaud peut nous apporter du réconfort. J’avais déjà vu des « enfers » comme cela à Taïwan mais d’une diversité moindre. Ceux de Beppu sont à mon sens exceptionnels et je comprends cet engouement pour la ville dans tout le Japon. Les quelques bains que j’ai fait m’ont comblé de bonheur et je regrette seulement de ne pas avoir pu rester davantage de temps à Beppu. Une journée pour cette ville est sûrement trop court et j’y retournerai à coup sûr. La ville de Beppu et la région d’Oita comportent énormément de richesses comme par exemple le petit village de Yunohira Onsen. Si vous prévoyez un voyage à Kyushu, ne manquez surtout pas d’aller y faire un saut !

 

Véritable passionné du Japon, je reviens d’une année complète passée à visiter le pays de long en large. En espérant que le contenu de mon site vous plaira, n’hésitez-pas à me contacter pour tout projet intéressant!

Laisser un commentaire