Commémoration à Hiroshima – la cérémonie des lanternes

La commémoration de la paix à Hiroshima

Chaque année la ville d’Hiroshima commémore la catastrophe atomique du 6 août 1945. Plus qu’un rappel des actes atroces du passé, la ville se présente chaque année ambassadrice de la paix dans le monde entier. Une cérémonie des lanternes vient tous les ans clore la journée en beauté. 

6 août 1945 – 8h15

Retournons 70 ans en arrière. La ville d’Hiroshima est une grande ville japonaise. Capitale de la région du Chugoku, elle se démarque des autres villes par son grand dispositif militaire, ce qui en fait donc un maillon central dans l’effort de guerre japonais. Malgré cette situation, la ville est pour l’instant plutôt épargnée par les bombardements des avions américains. Les quelques 300 000 habitants de la ville tentent de résister à la guerre et de couler des jours heureux dans cette ville faîte principalement d’habitations en bois. Quelques bâtiments administratifs comme le Genbaku dome sont néanmoins construits en béton armé et resteront célèbres après le bombardement pour avoir en partie résisté à l’arme atomique. Nous sommes lundi 6 août 1945, il est 8h15 du matin et la ville d’Hiroshima se lève frénétiquement sans se douter qu’au dessus de sa tête, l’équipe américaine de l’Enola Gay vient de larguer ce qui est à ce jour l’arme la plus puissante jamais lancée sur l’ennemi : la bombe atomique, renommée Little Boy pour l’occasion.

8h16, la bombe explose à environ 600 mètres du sol, à quelques encablures du célèbre dôme et c’est le blanc total. Plusieurs témoignages de survivants affirmeront ne se souvenir que d’une explosion de lumière blanche éblouissante puis plus rien. La réalité ne s’arrête pourtant pas là puisque ce ne sont pas moins de 75 000 personnes qui perdront directement ou indirectement la vie à cause du bombardement. S’ajoutent à cela les débris d’une ville partiellement rasée et les maladies que développeront plus tard des milliers de résidents de l’époque (cancers, maladies de peau…). Ce jour-là, l’Homme fit un pas de plus dans l’atrocité et démontra qu’il est capable du pire. Chaque année depuis lors, la ville d’Hiroshima organise une commémoration en la journée du 6 août afin de ne pas oublier les atrocités du passé et de tendre vers un monde de Paix.

Une journée, deux cérémonies

Il faut se lever tôt le matin du 6 août pour assister à la première commémoration de la journée. Rendez-vous au mémorial de la Paix, devant le musée du même nom pour une cérémonie officielle en grandes pompes. Dès votre arrivée près du Genbaku dôme, vous deviez croiser une foule immense tentant de se frayer un passage vers le cœur de la cérémonie. Une fois une certaine heure passée, impossible de se rendre dans les places réservées et vous devrez tenter de trouver le meilleur point de vue autour des forces de sécurité pour profiter de la cérémonie. Celle-ci débute à 8h avec des discours de personnalités politiques et d’enfants à propos du futur qu’ils veulent pour Hiroshima et de la Paix dans le monde. A 8h15 précise, heure de la bombe, une minute de silence générale est observée. Pour avoir participé à celle-ci, je peux vous dire que l’atmosphère est lourde et que, même plus de 70 ans après le choc, l’émotion est encore là. Viennent ensuite les chants et orchestres des enfants d’Hiroshima. Des mélodies tantôt lugubres, tantôt pleines d’espoir qui vous remuent le cœur. 8h45, c’est déjà terminé. Je vous conseille autant que possible de pouvoir assister à cette cérémonie courte mais pleine de sens.

Les journées précédentes, on peut assister aux répétitions des enfants de la ville sans l’omniprésence de la foule mais avec tout autant d’intensité. N’hésitez-donc pas à faire un tour près du mémorial de la Paix pour les écouter si vous êtes de passage quelques jours plus tôt, vous ne les verrez certainement pas aussi bien lors de la commémoration du 6 août. Vous aurez aussi l’occasion de voir la préparation générale de l’événement, entre dispositifs TV impressionnants et gerbes de fleurs.

Il faut ensuite attendre la fin d’après-midi pour qu’arrive la véritable féerie de la journée : la cérémonie des lanternes. Entre-temps, le quartier du mémorial de la Paix accueille des artistes venus pour l’occasion et la ville entière d’Hiroshima prend une atmosphère particulière. Comme un après-midi d’automne mélancolique. N’hésitez-pas à vous baladez dans la ville et à découvrir ses richesses en attendant les événements de la soirée.

Des lanternes dans la nuit

Le soleil est à peine couché que les riverains affluent déjà sur les rives de la Ota-gawa, la rivière qui traverse la ville d’Hiroshima. Jusqu’à 300 mètres autour du Genbaku dôme, on ne voit plus que des gens les uns collés aux autres. Sur les berges, on fait la queue pour déposer la lanterne qu’on vient de créer et sur les ponts on se bouscule pour prendre les meilleures photos. Il faut dire que l’événement est absolument magnifique. Je vous laisse admirer quelques photos.

Les lanternes qui sont confectionnées par les habitants sont déposées sur la rivière en l’honneur des âmes des disparus d’Hiroshima. Des messages de Paix dans toutes les langues y sont écrits. Chaque année, ce sont plusieurs centaines de personnes des 5 continents qui viennent commémorer la catastrophe d’Hiroshima. Pour l’anecdote, on laisse aujourd’hui couler les lanternes à travers Hiroshima avant de les récupérer quelques centaines de mètres en contrebas pour ne pas les laisser dériver dans la nature. Il y a encore quelques années, certaines d’entre elles avaient même été retrouvées près de l’île de Shikoku ! Le spectacle est magnifique, envoûtant et dure de 19h à 23h environ. Baladez-vous simplement le long de la rivière et observez ces vœux de lumière dériver pour un monde meilleur.

Comment construire sa propre lanterne ?

Si vous assistez à la cérémonie des lanternes, il est fort probable que vous vous posiez cette question : « Mais comment déposer ma propre lanterne ? » La réponse est toute simple, même si j’avoue que je ne l’aurait jamais trouvée si je n’avais pas été accompagné par une amie japonaise. Rendez-vous dans le mémorial de la Paix, sur les pelouses où sont disposées des tentes blanches. Là vous pouvez acheter pour quelques Yen le papier de votre lanterne de la couleur de votre choix. Des stylos sont à votre disposition pour y écrire les mots d’espoir et de Paix que vous souhaitez. Rendez-vous ensuite dans une longue file d’attente à travers le parc et qui mène aux abords du fleuve. Une fois au bout, les organisateurs prendront votre papier pour l’accrocher au bois et à la bougie. Votre lanterne est prête ! A vous maintenant de la poser dans l’eau et de suivre son périple au fil de la nuit.

Informations pratiques

—–     —–

Comment venir à Hiroshima ?

Depuis Osaka, en Shinkansen avec la Tokaida Sanyo line (environ 2h)

A quelles dates profiter de la cérémonie ?

Le 6 août de chaque année. Certains événements peuvent commencer dès le 5 août. Pensez à réserver vos nuits bien à l’avance car les hôtels sont pris d’assaut (genre vraiment, je n’avais jamais vu ça au Japon).

A quelle heure se déroulent les cérémonies ?

La cérémonie officielle de commémoration commence à 8h le matin du 6 août au Mémorial de la Paix.

La cérémonie des lanternes commence aux alentours de 19h et se termine vers 23h la soirée du 6 août près du Genbaku dôme.

 

Véritable passionné du Japon, je reviens d'une année complète passée à visiter le pays de long en large. En espérant que le contenu de mon site vous plaira, n'hésitez-pas à me contacter pour tout projet intéressant!

Laisser un commentaire