Dormir dans un Manga Kissa au Japon

Dormir dans un Manga Kissa au Japon

Il fait nuit, vous êtes dans une ville japonaise que vous ne connaissez pas et vous ne savez pas où dormir pour 20 euros ou moins? Pas d’inquiétude, les Manga Kissa sont là pour ça 😉 En plus, vous allez même pouvoir geeker sur le Web.

Le Manga Kissa, une spécificité japonaise

Les Manga Kissa, aussi appelés parfois Net-cafés ou Web-cafés sont tout simplement des établissements qui proposent un service (souvent 7/7 et 24/24) de divertissement et d’hébergement pour quelques minutes ou plusieurs heures. Les Manga Kissa sont presque tous conçus de la même manière : un accueil, un hall commun où vous trouverez des Manga, des magazines et des DVD en libre consultation, un espace bar libre d’accès et des cabines privées équipées d’un ordinateur et attribuées à chaque client pour une durée déterminée. Il est commun pour beaucoup de japonais de venir passer quelques heures dans un Manga Kissa en pleine journée pour lire, naviguer sur le Web ou tout simplement se reposer. Vous trouverez des Manga Kissa dans toutes les villes japonaises, de la mégalopole à la ville moyenne, de Tokyo à Nagano. Si vous ne savez pas où en trouver, je vous conseille de vous rendre près de la gare principale de la ville dans laquelle vous vous trouvez. C’est souvent là que se cachent les Manga Kissa que vous les reconnaîtrez à leurs néons.

Comment ça marche?

N’importe qui peut, s’il le souhaite, passer du temps dans un Manga Kissa. Il duffit pour cela de se rendre à l’accueil de l’établissement et d’en faire la demande. Là on vous demandera pour combien de temps vous souhaitez rester, et quel type de cabine vous souhaitez. Les Manga Kissa les plus simples proposent généralement un fauteuil confortable ou un tapis de sol. Si vous souhaitez y passer la nuit, je vous conseille ce dernier. Certains établissements proposent d’autres types de cabines plus sophistiquées mais il faudra souvent y mettre le prix fort. Une fois votre sélection faîte, le manager des lieux vous donne un ticket avec l’horaire à laquelle vous êtes invité à quitter l’établissement (on paie généralement à la fin), et vous fait visiter les lieux jusqu’à votre cabine. Bienvenue dans votre nouveau chez-vous temporaire!

Vous êtes maintenant libre de faire ce que vous souhaitez pendant toute la durée de votre séjour. Vous pouvez lire un magazine, un manga parmi les milliers d’exemplaires généralement proposés (en japonais), ou tout simplement profiter d’internet tranquillement dans votre cabine. Si vous avez soif, vous pouvez vous servir librement au bar parmi les boissons proposées en libre-service et si vous êtes vraiment fatigué, vous pouvez tout simplement emprunter un oreiller et une couverture pour aller dormir dans votre cabine. Il est même parfois possible de prendre une douche directement dans le Manga Kissa, afin de repartir en pleine forme pour de nouvelles aventures.

Dans un Manga Kissa, vous trouverez souvent autour de vous le même type de personnes : des hommes japonais de 15 à 40 ans, dont certains passent énormément de temps dans les Manga Kissa par manque de moyen, ou pour se cacher du monde extérieur. Les Manga Kissa, comme un refuge pour Les Otaku, les Hikikomori et certains travailleurs précaires.

Pourquoi le Manga Kissa, c’est absolument génial?

Les Manga Kissa sont des endroits géniaux pour plusieurs raisons, mais en voici la principale : BORDEL c’est pas cher! Pour 30 minutes ou quelques heures de repos, comptez moins de 1000 yen (8 euros), et pour une nuit de 8 heures, comptez entre 1600 et 3000 yen grand maximum. Certaines chaînes de Manga Kissa vous demandent de payer une carte de membre aux alentours de 500 yen et qui pourra vous resservir si vous séjournez dans un autre établissement de l’enseigne. La Manga Kissa, c’est selon-moi le bon plan ultime pour tous les voyageurs en solo un peu fauchés du Japon. Mais le prix est loin d’être le seul avantage du Manga Kissa.  Parmi ceux-ci, la sensation de vivre une expérience originale et pleinement japonaise mais surtout : une panoplie de services hallucinante !

Les Manga kissa : une panoplie de services

Voici une liste non-exhaustive de tout ce que vous pouvez trouver dans un Manga Kissa. Tout ça, je le rappelle, pour environ 2000 yen par nuit, ce qui en fait l’un des hébergements les moins chers du Japon.

  • Un matelas pas trop inconfortable quoique souvent petit
  • Un oreiller et un plaid pour bien dormir
  • Un ordinateur avec casque audio
  • Des prises et de la connectique pour charger vos mobiles et appareils électroniques
  • Des centaines de Manga
  • Des magazines
  • Des dizaines de DVD (dont certains pour adultes bande de coquins)
  • Des boissons en usage illimité (eau, sodas, café, thé et même parfois bière…)
  • Des glaces en usage illimité (cela n’existe pas dans tous les Manga Kissa, mais ça en jette!)
  • Des chaussons
  • Une douche et le nécessaire de toilette si besoin

Mon expérience en Manga Kissa

Lors de mon année en PVT Japon, j’ai à de nombreuses reprises passé mes nuits dans les Manga Kissa japonais. Dormir dans un Manga Kissa n’est que rarement mon premier choix, mais en tant que voyageur fauché au pays du soleil levant, il m’arrive assez souvent d’y dormir si je n’ai pas trouvé une auberge de jeunesse ou un capsule hôtel, ni aucun couchsurfing aux alentours. Cela m’est notamment très souvent arrivé lors de mon road-trip d’un mois dans les Alpes japonaises entre les villes de Nagano, Matsumoto ou Kanazawa. Je n’ai jamais passé de nuit atroce excepté la première fois car je ne connaissais pas le système. Toutes les cabines sont la plupart du temps collées les unes aux autres et sont à ciel ouvert. Cela signifie qu’il est est parfois difficile de ne pas entendre ses voisins pendant la nuit et de fermer l’œil à cause des néons lumineux au-dessus des cabines. Pour des nuits parfaites, je vous recommande donc l’achat de boules Qiès et d’un masque de nuit, trouvables dans n’importe quel Konbini. Avec ça, à vous les nuits revigorantes!

En plus d’être une solution de logement peu cher, les Manga Kissa m’ont aussi permis de recharger toutes mes batteries pendant mes voyages, et cela c’est un gros plus! Après une dure journée, je pouvais alors passer 2 heures à travailler sur mon blog depuis ma cabine tout en rechargeant téléphone, appareil photo et chargeur portable : le pied! Le tout en sirotant un Ginger Ale. Le Manga Kissa, l’ami des voyageurs au Japon !

Incontestablement, le Manga Kissa n’est pas le type de logement le plus confortable, mais il fait largement l’affaire pour un budget serré. J’accepte donc parfois de dormir sur un tapis à-même le sol aujourd’hui, mais je ne suis pas sûr de toujours le faire dans 20 ans (en espérant que mon budget aura lui aussi augmenté d’ici-là)

Véritable passionné du Japon, je reviens d'une année complète passée à visiter le pays de long en large. En espérant que le contenu de mon site vous plaira, n'hésitez-pas à me contacter pour tout projet intéressant!

Laisser un commentaire