Interviews d’expatriés au Japon

Interviews d'expatriés au Japon

Cette année en PVT Japon est l’opportunité de rencontrer beaucoup de japonais, mais également d’autres étrangers aux profils différents qui ont tous choisi de venir s’installer au Japon. Cet article regroupe donc 3 interviews: des parcours et des aspirations différentes à propos du Japon.

 

YoellD’où viens-tu? Peux-tu te présenter brièvement?

Je m’appelle Yoell, je suis médecin et je viens d’Indonésie.

Depuis combien de temps vis-tu au Japon

Je vis à Tokyo depuis octobre dernier, cela fait donc 5 mois. Je suis déjà venu plusieurs fois en tant que touriste auparavant.

Pourquoi es-tu venu au Japon?

Comme je vous l’ai dit je suis médecin en Indonésie. Pourtant je souhaite exercer au Japon. La médecine japonaise m’intéresse beaucoup et le salaire est plus conséquent ici que dans mon pays! Mais pour que mon rêve puisse se réaliser, je dois apprendre le japonais et m’inscrire en études de médecine dans une université japonaise. Je suis débutant en japonais, mais j’étudie plusieurs heures par jours et j’espère y arriver.

Qu’est-ce que tu aimes au Japon?

J’aime la culture japonaise et l’art japonais : simple mais efficace. J’aime la technologie japonaise. J’aime les japonais car ils sont très calmes, et surtout j’adore la nourriture japonaise!

Qu’est-ce que tu n’aimes pas au Japon?

Les prix sont élevés ici comparativement à mon pays. Ah, et les Visas! Ils sont tellement difficiles à obtenir!

Te sens-tu bien intégré au Japon?

Au Japon, j’ai cette sensation que tout a une place. Tout est détaillé, il suffit d’étudier un petit peu la grammaire japonaise pour s’en rendre compte. Je pense que cela a un lien avec le fait que beaucoup de choses sont automatisées ici au Japon, ou que chaque métier joue un rôle important pour la société. En revanche, si quelqu’un ne suit pas les règles préétablies de la socité, je pense qu’il peut rapidement se retrouver exclu.

Peux-tu nous raconter une anecdote qui t’es arrivée au Japon?

Chaque soir en rentrant chez moi, je traverse un pont squatté par des sans-abris. Récemment j’ai voulu donner quelques pièces à un homme qui semblait bien mal en point. Celuic-ci a tout simplement refusé de prendre mon argent, et semblait presque offusqué que je puisse lui en proposer. Les japonais sont un peuple très fiers, et les sans-abris ne mendient pas ici, ils se cachent.

————————–

MyhllesD’où viens-tu? Peux-tu te présenter brièvement?

Je m’appelle Myhlles, j’ai 26 ans et je viens des Philippines. Je suis mariée et j’ai un enfant.

Depuis combien de temps vis-tu au Japon

Je suis arrivée au Japon il y a 4 ans.

Pourquoi es-tu venu au Japon?

La première des raisons qui m’ont poussée à venir m’installer au Japon, c’est parce que le reste de ma famille s’y était déjà installée depuis plusieurs années. Je suis aussi venue ici pour l’avenir de mon fils. La qualité de vie est très bonne et le salaire est très élevé ici.

Qu’est-ce que tu aimes au Japon?

Je suis une grande fan des jardins japonais, zen, fleuris et reposants. J’adore aussi les parcs à thèmes très nombreux et la nourriture japonaise!

Qu’est-ce que tu n’aimes pas au Japon?

Le printemps!!! Biensûr il y a de très jolies fleurs partout dans les rues, mais je suis très allergique au pollen. Impossible pour moi de sortir sans mes lunettes de protection trouvables dans tous les conbinis en cette période. Du coup, sur toutes mes photos de Sakura, je porte ces lunettes qui gâchent tout!

Te sens-tu bien intégrée au Japon?

Pour être honnête, pas vraiment. Je pense que la langue joue énormément dans l’intégration, et je ne parle pas très bien le japonais. Très souvent, je ressens une gêne de la part des japonais lorsqu’ils tentent de me parler et que je ne comprends pas.

Peux-tu nous raconter une anecdote qui t’es arrivée au Japon?

Est-ce que vous savez combien coûte d’envoyer un enfant à l’école japonaise? Ce n’est pas tant le prix de l’école qui pose problème. Il existe des écoles publiques. Mais tous les enfants japonais possèdent un uniforme et surtout le même cartable. Tout cela coûte très cher, notamment le cartable. Mon fils n’a pas intérêt à la perdre!

————————–

MarvinD’où viens-tu? Peux-tu te présenter brièvement?

Je m’appelle Marvin, homme de 28 ans, célibataire et libre comme l’air! Je suis Français et j’habite près de Paris. C’est mon premier voyage au Japon et je le fais pour une année entière!

Depuis combien de temps vis-tu au Japon

Cela fait bientôt 5 mois que je suis dans ce pays, ça passe vraiment vite!

Pourquoi es-tu venu au Japon?

Je m’ennuyais dans mon quotidien en France, j’occupais un travail assez répétitif et ennuyant depuis 3 ans et j’avais besoin d’un grand coup de fouet dans mon quotidien. Cela faisait donc quelques temps que je réfléchissais à l’idée de partir, et j’avais envie de découvrir le Japon. J’aurais pu le faire en touriste sur 3 mois maximum, mais j’avais des économies et je connaissais le PVT Japon. Le choix s’est donc porté sur ce visa sans hésitation! Je savais que c’était l’unique chance de ma vie de le faire, j’ai donc pris la décision de partir 1 an loin des miens!

Qu’est-ce que tu aimes au Japon?

Les combinis ouverts 24H/24! Sérieusement, tu peux faire 2-3 achats quand tu veux! J’aime aussi l’accueil et la courtoisie qu’on peut avoir dans les restaurants ou autres établissements au Japon. Et si on parle 3 mots de japonais, ils sont contents! J’adore l’automne et le printemps ici, caractérisés par les momijis et les Sakuras, splendide !! Enfin et surtout, j’adore la nourriture discount d’ici, c’est à dire le curry, les mochis, katsudon, sushis etc.

Qu’est-ce que tu n’aimes pas au Japon?

La foule de gens qui peuple le centre de Tokyo, ça court dans tous les sens. Essayez la gare de Shinjuku en heure de pointe! Je trouve également que les japonais en font parfois un peu trop en matière de courtoisie.

Te sens-tu bien intégré au Japon?

Question difficile. Je me sens bien, mais l’intégration c’est un long chemin! Les regards parfois insistants sont courants ici, surtout de la part des personnes âgées. Mais bon, ça doit être la même chose dans d’autres pays…

Peux-tu nous raconter une anecdote qui t’es arrivée au Japon?

J’etais aux toilettes dans une université dans laquelle je suivais des cours de japonais et je tapais la discute avec un professeur japonais plutôt âgé. Nous étions donc côte-à-côte aux urinoirs. Après avoir fini son affaire, il est passé derrière moi m’a mis une tape sur le cul pendant que je terminais. Je ne sais toujours pas comment le prendre.

Véritable passionné du Japon, je reviens d’une année complète passée à visiter le pays de long en large. En espérant que le contenu de mon site vous plaira, n’hésitez-pas à me contacter pour tout projet intéressant!

Véritable passionné du Japon, je reviens d'une année complète passée à visiter le pays de long en large. En espérant que le contenu de mon site vous plaira, n'hésitez-pas à me contacter pour tout projet intéressant!

2 Comments

  1. Intéressants ces portraits croisés, ça serait chouette d’en lire davantage !
    Attention, car les « lunettes de protection » de la jeune fille ne sont pas des lunettes mais des masques (en coton). Et le mot « かふん » 花粉 signifie pollen et non pas « masque » ou « lunettes ».
    Bonne continuation !!

Laisser un commentaire