Japon : clichés VS réalité

Japon - clichés VS réalité

Les stéréotypes sur le Japon ont la vie dure!

Après avoir reçu pas mal de questions de la part de mes proches depuis mon arrivée au Japon, questions parfois un peu loufoques, j’ai décidé de répondre aux clichés et stéréotypes que j’ai pu entendre à travers un article. Avant toute chose, je tiens à préciser qu’il n’existe pas de vérité universelle, et qu’une ou plusieurs exceptions existent évidemment concernant bien des cas de figure.

Les japonais se ressemblent tous

Faux – On serait bien tenté de croire que c’est vrai au premier abord. Je vous avoue que les premiers jours au Japon renforcent même cette impression. Et puis, avec les semaines qui passent et les rencontres, tout change. Aujourd’hui je peux vous affirmer que les japonais ne se ressemblent pas plus que les français ne se ressemblent. Si les asiatiques sont aisément reconnaissables, ils ont chacun des visages totalement uniques et différents les uns des autres.

Je vous invite à visionner la vidéo de Nunaya, expatriée française en Corée qui s’est fait la réflexion inverse à son retour en France : « Les français se ressemblent tous ! »

Les japonais ont un petit sexe

Assez vrai – Quoi de mieux qu’une petite anecdote pour découvrir la vérité ? Lors de mon séjour à Hakone, je me suis rendu dans un Onsen avec 2 amis compatriotes. En bons mâles Alpha que nous sommes, nous n’avons tari d’éloges à propos de nos fiers attributs d’européens. Cela s’est confirmé lors de l’entrée dans l’eau. Les japonais présents étaient nettement moins bien gâtés par la nature. Tous ? Non, car nous avons aperçu au loin un homme japonais entrer dans le bassin à son tour, fier comme un samouraï. C’est un pic, c’est un cap ? Que dis-je, c’est une péninsule ! Mes amis et moi avons très vite déchanté et sommes rentrés dans les rangs. Morale de cette histoire : oui, en majorité les japonais ont de plus petits engins, mais il y a des exceptions surprenantes !

robot JaponLe Japon est un pays à la pointe de la modernité

Vrai et Faux – A entendre ce genre de phrases on pourrait croire qu’on croise des robots un peu partout dans les rues de Tokyo. Si on exclue « Pepper », le robot emblématique des magasins Softbank (et des Softbank il y en a beaucoup), on croise en réalité peu de robots à Tokyo. Concernant certains points, le Japon est un pays à la pointe de la technologie. Il suffit d’observer les toilettes japonaises ou certains buildings récents. Pourtant, le pays reste à certains égards très vieillot. Dès que l’on s’éloigne des grandes villes, on tombe rapidement sur des habitations d’une autre époque. Certains magasins en périphérie ou dans les petites rues donnent aussi l’impression d’être figés dans le passé. Cela ajoute au charme du Japon.

Les japonais sont réservés

Vrai – Il suffit de vivre un moment au Japon pour se rendre compte que cela est plutôt vrai. Respect, éducation, société, timidité ? Si la véritable raison de ce trait de personnalité est discutable, les faits sont là : le japonais moyen est plutôt réservé, ne parle pas très fort, et peut parfois être timide voire gêné quand on lui adresse la parole. Il existe cependant une chose qui modifie totalement le comportement du japonais : l’alcool !

Au Japon on ne mange que du riz et des sushis

Vrai et faux – Encore un autre cliché très répandu ! Et non on ne mange pas que des sushis au pays du soleil levant ! En effet, si les restaurants à sushis sont plutôt fréquents, ce ne sont pas les plus répandus ! Ramens, gyozas, currys, udons, les spécialités japonaises ne manquent pas, et on se retrouve rapidement à ne manger des sushis qu’une fois ou 2 par mois.

En revanche, en ce qui concerne le riz la réponse est plutôt vraie. Peu importe le restaurant dans lequel vous mettez les pieds, les mets que vous consommez sont très souvent accompagnés de riz. Repas en japonais se dit « gohan », ce qui veut aussi dire « riz ». Dans mon travail, chaque meal est accompagné de riz. Si bien que l’on se retrouve parfois à manger spaghetti-bolognaises…riz ! Ou couscous riz ! Bienvenue au Japon ! (Lorsque je suis de corvée de meal, je m’amuse parfois à oublier le riz pour voir la tête de mes collègues japonais. Les pauvres, ils sont tout perdus.)

Les japonais sont tous très minces

Vrai – Il y a toujours l’exception à la règle, mais en très grande majorité c’est vrai. Les japonais et japonaises sont minces. Le culte de la minceur est très présent dans les esprits. Tant et si bien que des personnes sveltes vont vite être qualifiées d’enrobées. Une photo traitant du sujet a d’ailleurs fait le tour du Web il y a plusieurs années. Celle-ci n’est malheureusement pas si loin de la vérité.

Le sport le plus populaire est le Sumo

Faux – Et non ! Le sport national n’est pas le Sumo, mais le Baseball ! Les japonais sont en effet très friands de ce sport et n’hésitent pas à aller encourager leurs équipes favorites ou à acheter leurs maillots. Les Giants de Tokyo, les Tigers d’Osaka ou encore les Carps d’Hiroshima font partie des équipes aux plus grandes renommées.

Les japonais travaillent comme des fous

Vrai – Lorsqu’on feuillette le Web, on découvre que les japonais, peuple à l’image de travailleurs invétérés, travaillent effectivement plus qu’en France annuellement. Les japonais ne sont pourtant pas la population qui travaille le plus. Ils sont par exemple loin derrière les coréens dans ce classement. Certaines pratiques restent cependant assez répandues dans le monde du travail japonais. Dans beaucoup d’entreprises, il est par exemple d’usage d’attendre que son supérieur quitte le bureau pour en faire de même.

japonais alcoolLes japonais ne tiennent pas l’alcool

Vrai – Certains japonais ne tiennent en effet pas du tout l’alcool. Il n’est pas rare de croiser des salarymen dormant en pleins milieu du métro avec leur flaque de vomi quelques pas derrière eux. Il est aussi très fréquent que leur visage devienne rouge vif après un seul verre et que l’alcolémie ne tarde pas. Mais pourquoi l’alcool a-t-il un tel effet sur eux ? La réponse serait liée à une enzyme que nous possédons tous et qui fonctionnerait différemment chez les asiatiques, leur conférant ainsi une moindre résistance à l’état d’ébriété.

Les japonais sont tous des Otaku

Est-ce que les français portent tous la marinière, le béret et la moustache ? Vous avez votre réponse.

Le Japon est un pays cher

Vrai et faux – La notion de pays cher ne veut pas dire grand-chose. Il s’agirait plutôt de comparer le coût de la vie au Japon par rapport à d’autres endroits du globe. En bon patriotes, prenons la France à titre d’exemple. La nourriture y est moins élevée qu’en France, et les restaurants sont parfois très abordables ! Les prix sont bien sûr beaucoup plus élevés à Tokyo que dans le reste du pays.

Les japonais se suicident beaucoup

Vrai – Selon notre ami Wikipedia, le Japon se classe effectivement 5ème au rang des pays au monde où l’on se suicide le plus.

Les japonais sont des pervers/certains mangas sont tendancieux/les japonais ne font pas l’amour

La question du sexe et de l’amour au Japon est délicate. Une chose est certaine, l’industrie du X japonaise est ultra-développée et les marchandises japonaises à connotation sexuelles peuvent en faire blêmir plus d’un.

Les geishas sont des prostituées

Faux – Officiellement, c’est faux. Les geishas, en petit nombre aujourd’hui, sont et ont toujours été des femmes de compagnie dont le rôle est le divertissement des riches hommes d’affaires. Elles vivent entre elles et apprennent les arts et la conversation.

Le japon c’est comme dans les Manga/Anime

Faux – Et non les gars, le Japon ce n’est pas comme dans les mangas. Sinon je ne douterais pas de leur bonheur dans cet article. Bien sûr il y a des similitudes car les auteurs s’inspirent avant tout de la vie japonaise. Mais les jeunes filles ne sont pas toutes pures et innocentes, les ninjas ne courent pas les rues et le Japon n’est pas un pays de bisounours où tout le monde est gentil et le ciel est rose. Enfin juste un peu.

Les japonais sont très polis

Vrai – C’est entièrement vrai, la politesse règne au Japon et rares sont les japonais à ne pas l’utiliser à outrance. Une fois de retour en France, je vais certainement avoir du mal à perdre l’habitude de me pencher légèrement lorsque je salue quelqu’un.

japonaises marchent en canardLes japonaises marchent en canard

Vrai – Certaines japonaises ont en effet une démarche étrange, cela saute aux yeux lorsque vous séjournez une longue période au Japon. La raison est sujette à discussions. Certains affirment que cela viendrait de la position que celles-ci doivent adopter dès très petites pour la cérémonie du thé. D’autres disent que c’est une sorte de démarche élégante visant à attirer le sexe opposé.

Le Japon est surpeuplé

Vrai et faux – J’ai revu ma définition des mots « ville » et « campagne » depuis que je vis au Japon. La mégalopole de Tokyo est hyperpeuplée. Les habitations sont souvent les unes sur les autres et beaucoup d’enseignes sont à l’étage, ce qui force à lever les yeux lorsque vous marchez dans la rue. La densité urbaine à Tokyo est tout simplement la plus élevée au monde, on peut donc aisément dire que Tokyo est surpeuplée. En revanche, dès que vous prendrez la direction des campagnes, vous serez impressionnés par l’absence de piétons. Certaines petites villes paraissent parfois complètement abandonnées !

Si vous avez d’autres clichés sur le Japon ou les japonais, n’hésitez pas à me les communiquer et je tenterai d’y répondre rapidement!

Véritable passionné du Japon, je reviens d’une année complète passée à visiter le pays de long en large. En espérant que le contenu de mon site vous plaira, n’hésitez-pas à me contacter pour tout projet intéressant!

Véritable passionné du Japon, je reviens d'une année complète passée à visiter le pays de long en large. En espérant que le contenu de mon site vous plaira, n'hésitez-pas à me contacter pour tout projet intéressant!

9 Comments

  1. Dommage pour la partie Otaku, à mon avis ça aurait mérité de se pencher sur les habitudes de consommation des mangas/anime/drama au Japon. J’ai pas trouvé la comparaison béret/baguette très pertinente pour le coup. A part le fait de répondre au cliché par un cliché, ce qui aurait été valable pour chaque point du coup.
    Mais peut-être expliquer qu’au Japon, un Otaku reste un Otaku : quelqu’un de très porté sur la culture anime/jeu/manga, et qui a de fait une réputation de « Geek », même dans leur propre pays. Et que c’est plutôt connoté négativement (j’ai trouvé). Mis à part les Otaku, il y a quand même des habitudes de consommation plus élevée en terme d’anime/manga/drama au Japon, il n’y a cas voir le nombre de livre genre Weekly Shonen disponibles aux combinis, et aussi ces « comic store » ouverts 24/7, où on peut se louer un box pour lire des mangas pénard. Même en discutant avec des japonais ayant dans la quarantaine, type « salary man », certains sont encore au fait de l’actu manga.
    Enfin bref tout ça pour dire : en France peut-être qu’on va assimiler assez vite des personnes fan de manga et culture jap d’Otaku, en oubliant les lecteurs occasionnels et comme je peux l’être, et qui ne se considèrent pas comme « Otaku », alors qu’au Japon, il y a quand même dans l’ensemble une plus grande habitude de consommation de mangas et dérivés. Peut-être comme nous, en France, sommes consommateurs de BD. Mais bon, même si à l’époque je lisais mon Picsou magazine régulièrement, je ne pense pas que ça soit dans de pareilles mesures que la lecture des mangas au Japon.
    Bon j’crois que je deviens brouillon, mais ça mériterait peut-être quelques éclaircissement pour ceux qui se posent la question de la place de cette culture chez les japonais.

    A part ça, c’est jamais évident de vouloir infirmer ou confirmer des clichés sans se lancer dans une grande étude sociologique ^^, mais tu t’en es bien sorti. Bien joué pour le premier point 🙂

    1. Concernant les filles qui marchent en canard, j’ai pas mal remarqué ça aussi, mais souvent chez les lycéennes. j’ai l’impression que c’était moins présent chez les femmes qui paraissaient plus âgées. Après mon jugement est peut-être fossé parce que mon regard se porte plus souvent sur les jambes dénudés des lycéennes aha. Je tâcherai d’y faire plus attention la prochaine fois. Mode fétichiste du pied enclenché

    2. Salut Anthony et merci pour ces éclaircissements!
      Tu l’auras bien compris, la culture manga/Otaku, ce n’est vraiment pas mon fort. J’ai essayé d’esquiver le sujet assez plus ou moins subtilement en me basant sur les personnes que j’ai rencontrées au Japon et qui ne sont pas du tout des Otaku. Je prends tout de même note du compliment en fin de commentaire! 😉

  2. Article très sympa, qui permet de prendre du recul sur notre propre perception n_n.

    Je ne résiste pas à l’idée de te demander :
    Comptes-tu étudier plus profondément la démarche des Japonaises ? Je te propose une analyse sociologique « sous la jupette » …et me désolidarise si tu as des ennuis 🙂 !

    Souhaites-tu , te lancer dans une étude de taille sur le fameux appareillage des messieurs ?
    Le sociologue Jean-ClaudeKaufmann a bien étudié la « sociologie des seins nus » (et sorti un livre !)
    Eh oui, je suis pleine de bonnes idées.

    Concernant les otaku, effectivement, c’est un vaste sujet. De base, l’otaku s’adonne avec passion à une activité d’intérieur (o-taku -> à la maison). Par extension, il désigne toute activité pratiquée avec passion. L’on peut donc être otaku de tout et de rien : trains, avions, timbres, poupées, manganime, poissons etc.

    Si, en France (par exemple^^) l’otaku a une image plutôt positive, associée uniquement à la pop culture manganime, au Japon, le mot est, effectivement péjoratif. L’otaku conserve l’image du moche bavant dans son univers imaginaire, incapable de s’intégrer socialement.
    Pourtant – joli paradoxe – les otaku sont devenus, au Japon, un véritable marché ! C’est leur revanche : les entreprises l’ont bien compris. Les otaku, prêts à dépenser sans compter, sont une cible de choix.

    Bon ben là, tout le monde pense que j’en suis une, d’otaku T_T (qu’est-ce donc que ce long commentaire ?).
    Des amis me l’ont fait remarquer, un jour. Ah, me voici mise dans une case !

    A noter – et là je vais vraiment devenir ultra relou – qu’une grande guerre intergalactique se joue entre les otaku, les geek, sans compter les nerds, les neet… C’est pas les mêmes bandes @_@.

    Vous faites bien de ne pas entrer dans cette guerre des gangs, ahah.
    Bon, je pense que je vais m’arrêter ici. Je suis infecte ! Verser ma petite prose ainsi, sur le blog d’autrui… (mes excuses !)

Laisser un commentaire