Les japonais, l’amour et le sexe

Les japonais, l'amour et le sexe

S’il y a bien un aspect du Japon qui lui est propre, c’est sa relation au sexe. Qu’on s’y intéresse ou pas, le sujet mérite d’être traité puisqu’il est très fortement présent dans l’espace public nippon, dans les habitudes de consommation des japonais et bien évidemment dans leurs relations entre eux.

Un sujet délicat

Ce sont les articles publiés à foison sur le Web il y a quelques semaines et qui traitaient du nombre impressionnant de personnes vierges au Japon qui m’ont donné l’envie de m’attaquer au sujet avec ma vision d’expatrié.

Amour et sexe au Japon

J’ai pourtant longtemps hésité avant de parler sexe au pays du soleil levant. Je n’avais aucune envie de faire un article poubelle et d’être accusé d’aborder le sujet pour faire grimper mon nombre de visites. Plus encore, je ne suis pas sociologue attaché au sujet et j’avais peur de louper certains aspects importants dans mon analyse, ce qui sera forcément le cas. Je vous invite donc à accueillir cet article comme ce qu’il est : une petite analyse subjective mais argumentée de quelqu’un ayant passé un an au contact des japonais.

L'empire des sensL’Empire des sens

Véritable emblème du cinéma érotique, l’Empire des sens a transmis au monde entier il y a déjà plusieurs décennies l’image d’un Japon au rapports intimes poétiques et empreints de tradition. La situation actuelle est pourtant bien différente. Le constat est là: les japonais ne font plus l’Amour, ou du moins beaucoup moins que le reste du monde. En attestent le taux de natalité et les chiffres récemment dévoilés par le gouvernement nippon après enquête : 42 % des japonais et 44 % des japonaises célibataires de moins de 34 ans n’auraient jamais eu de rapport sexuel. Chose difficile à croire pour nous français, et pourtant c’est bien vrai.

Le sexe omniprésent

conbini porn magazineC’est bien là le plus grand paradoxe de la situation. Car oui, dans les grandes villes japonaises, le sexe est présent partout! Les conbini installés à chaque rue possèdent tous leur lot de magazines pornographiques. Il n’est pas rare de croiser un salaryman lire un manga érotique OKLM en plein milieu du métro. La prostitution est interdite, pourtant certains quartiers regorgent de bars à hôtesses et autres Soapland (non je ne vous dirai pas ce que c’est, vous n’avez qu’à demander à Google), Le Japon est aussi connu pour ses Love-hôtels aux chambres loufoques où vont s’amuser les couples pas toujours officiels. Les sex-shops japonais sont complètement ahurissants de par leur taille, leur gamme gigantesque de marchandise et la bizarrerie d’un bon nombre d’entre elles. Enfin, l’industrie pornographique japonaise est l’une des plus prolifiques au monde.

Pourquoi un tel paradoxe?

Non les japonais ne sont pas des êtres différents (quoique…) au désir moindre que les autres. Affirmer que les japonais n’ont pas d’activité sexuelle est faux. Non, ils n’en n’ont généralement plus beaucoup au sein du couple, mais pas en dehors. En effet, le Japon est un pays roi de l’adultère! Il n’y a pas de notion de “pêché” autour du sexe dans le Shintoïsme, comme cela peut-être le cas chez nous avec la religion catholique. L’une des raisons du paradoxe qui revient sans-cesse lorsqu’on aborde le sujet avec les japonais est le manque de temps. Il est en effet très fréquent que l’employé nippon passe de longues heures au bureau et fasse ensuite la tournée des bars avec ses collègues jusqu’à une heure tardive. Difficile dans ce cas de trouver un moment d’intimité quand on sait qu’il faut encore se lever tôt le lendemain. Il n’est ainsi pas rare de voir des couples n’avoir qu’une ou 2 relations sexuelles par an, voire moins. Enfin et surtout, le Japon est un pays de célibataires! 70% des hommes et 60% des femmes entre 18 et 34 ans seraient célibataires. L’importance de la carrière n’aidant en rien la dynamique à s’inverser. Pas étonnant dans ce cas là de se rabattre sur le porno.

La place du couple

chambre tatamiAu Japon, la grande majorité des situations sociales sont codifiées. Le couple n’échappe donc pas à la règle. Mari et femme ont traditionnellement des rôles à respecter au sein du couple. Le mariage est davantage associé à l’idée de fonder une famille qu’à celle de l’engagement amoureux. Monsieur travaille comme un fou pour ramener un salaire à la maison. Madame s’occupe des enfants et gère les dépenses. Et le soir venu, chacun va se coucher… de son côté. Bien sûr il existe des exceptions, mais la plupart des japonais chez qui j’ai été invité à séjourner dormaient dans des pièces séparées. Il faut savoir que traditionnellement, les maisons japonaises n’étaient pas pourvues de chambres, mais plutôt d’une pièce Tatami où sont étalés les futons de toute la famille une fois venue l’heure de se coucher. Tout cela ne favorise bien évidemment pas les relations sexuelles. Certaines personnes affirment que le couple japonais repose davantage sur l’entraide et la collaboration que sur des sentiments comme l’Amour. Il existerait d’ailleurs un mot japonais pour qualifier la relation amoureuse du couple après la naissance de l’enfant et qui se rapprocherait alors d’un Amour “fraternel”. Tout cela pourrait expliquer les nombreux divorces liés à une perte d’emploi et les 2 rapports sexuels par an dans certains foyers. Je vous rassure cependant: j’ai rencontré un bon nombre de couples japonais qui s’aiment!

Conclusion

  • Ça fait longtemps que tu es célibataire?
  • Oh oui, très longtemps.
  • Et tu ne voudrais pas avoir un copain et te marier?
  • Oui j’aimerais bien mais je ne sais pas…

Au risque d’en décevoir certains, je ne comprends toujours pas grand-chose aux relations hommes-femmes au Japon, ainsi qu’à la relation entre les japonais et le sexe. Bien sûr j’ai les quelques pistes que je viens de vous citer, mais le doute persiste. J’ai le sentiment qu’il y a encore des choses qui nous échappent. Les japonais eux-même ne semblent pas comprendre l’origine du paradoxe. On a parfois l’impression que les 2 sexes cohabitent toute leur vie sans véritablement se comprendre. Affaire à suivre. N’hésitez-pas à témoigner et donner vos avis dans les commentaires!

Véritable passionné du Japon, je reviens d’une année complète passée à visiter le pays de long en large. En espérant que le contenu de mon site vous plaira, n’hésitez-pas à me contacter pour tout projet intéressant!

Véritable passionné du Japon, je reviens d'une année complète passée à visiter le pays de long en large. En espérant que le contenu de mon site vous plaira, n'hésitez-pas à me contacter pour tout projet intéressant!

5 Comments

  1. Meeeeec faudrais que je te retrouve un article d’une blogueuse qui en parlais un peut, ca m’avais pas mal éclairer a l’epoque.
    je crois que c’est sur le blog de Jud a Hiroshima, mais pas sur.
    en tout cas c’est cool que tu continue de poster des trucs !
    faut qu’on se fasse un skype a l’occas 😉

  2. Je trouve ton article très intéressant
    Je suis en couple avec un japonais mais on pense tout les 2 que les relations homme femme au Japon sont franchement compliqué … C\’est tellement remplit de sous-entendu et les femmes ont un rôle telllllleeeement codifié, comme les hommes d\’ailleurs. Chacun reste à sa place, il n\’y a pas trop d\’échange de position envisageable (sauf pour pas mal de jeunes qui sont en train de changer petit à petit)
    En tant que fille au Japon c\’était une drôle d\’expérience car à chaque fois notre couple dénote.
    En plus il ne faut pas oublier que la pression familiale est insoutenable dans bien des cas. Si on est un couple et qu\’on veut coucher ensemble -sans passer par la case mariage – honnêtement dans bien des cas on se fait voir comme des dépravés sexuel … Lol (expérience vécue …!) et envisager de dormir dans la chambre de son mec chez ses parents… C\’est genre INIMAGINABLE Ahaha
    voila mon petit témoignage personnel mais mon avis est qu\’il y a un cruel manque de communication entre les hommes et les femmes au Japon, et ça se fait sentir.
    Les choses changent petit à petit 🙂

    1. Salut! 🙂
      Merci de ton commentaire. C’est intéressant d’avoir le point de vue d’une expatriée en couple avec un japonais. Je n’en connais pas beaucoup, mais le peu que je connais ont l’air de beaucoup en baver à vrai dire… Aaaah les relations homme-femme au Japon, un vrai sujet à part entière! Bonne continuation dans ton couple en tout cas 😉

Laisser un commentaire