Jigokudani : la montagne aux singes

Jigokudani, le parc aux singes

Si vous êtes de passage dans la belle région des Alpes japonaises, il existe un site touristique que vous ne devez absolument pas louper : le parc aux singes de Jigokudani.

Jigokudani

Elle est là, cachée à 40 minutes de train de la ville de Nagano : la montagne aux singes de Jigokudani.  Si vous êtes de grands fans du Japon ou de nature sauvage, vous avez certainement déjà vu de belles images ou vidéos de ce lieu unique : le parc au singes de Jigokudani. Ce site est un parc naturel en col de montagne célèbre pour abriter des singes en liberté qui se baignent dans un Onsen, une source d’eau chaude naturelle. Le lieu est donc naturellement devenu au fil des années un véritable paradis pour les photographes. Ces derniers sont particulièrement présents en hiver, lorsque frigorifiés par la neige, les singes se baignent dans le Onsen. Je m’y suis personnellement rendu en plein été souhaitant éviter de trop nombreux touristes. Les singes étaient bien là, mais aucun d’entre eux ne se baignait dans le bassin d’eau chaude. Cela peut aisément se comprendre : iriez vous dans un hammam en plein été si vous aviez une fourrure sur tout le corps ? Pas si sûr. Dans tous les cas, pensez à jeter un œil à la caméra Live qui scrute en permanence le parc avant votre venue pour voir si les singes se baignent ou pas.

Pour l’anecdote, le bassin où se baignent les primates a été construit après que ceux-ci aient squattés un Onsen tout proche qui était lui destiné aux hommes qui habitaient et travaillaient à l’époque dans la région. Il existe donc aujourd’hui un bassin où les singes se baignent et les hommes viennent les regarder et un autre bassin où les hommes se baignent et les singes viennent les observer. Sympa non?

Que faire à Jigokudani ?

Pour visiter le parc aux singes, je vous conseille de prévoir une grosse demi-journée au minimum. Il est agréable de pouvoir prendre son temps pour observer les singes dans leur habitat naturel, prendre de belles photos et pourquoi pas jouer un petit peu avec eux.

Admirer les singes et les paysages

C’est là la principale activité du parc. Le lieu en lui-même est d’ailleurs très agréable. Une fois payé votre ticket d’entrée au parc (environ 6 euros), il vous faudra grimper à flanc de montagne pendant une demi-heure avec comme seule compagnie les milliers de pins qui entourent la montagne. Atmosphère véritablement envoûtante. Vous arriverez ensuite dans la fameuse vallée qui comporte selon moi un charme certain. Comme une espèce d’énorme vallée en travaux, les singes côtoient des débris de pierre, des jets de fumée brûlante, une rivière naturelle et quelques rares habitations. Une fois entré dans le parc à proprement parlé, Il vous est demandé de ne pas toucher les singes car ils peuvent parfois être agressifs.  Vous vous amuserez certainement à les observer se disputer entre eux. Afin d’éviter les hordes de touristes, essayez de visiter le parc au singe très tôt dans la journée, surtout pendant l’hiver. L’été vous serez généralement plus tranquille pour admirer les primates, mais vous ne les verrez pas dans le bain chaud.

Passer une nuit en Ryokan à Shibu Onsen

Le parc au singe c’est sympa, mais une fois avoir passé 2 heures à observer les primates, il faut bien avouer qu’on commence à avoir envie d’autre chose. Heureusement, le parc de Jigokudani est situé à quelques encablures d’une des petites villes Onsen les plus charmantes du Japon : Shibu Onsen. Pour vous rendre à la vallée des singes, vous passerez obligatoirement par cette petite bourgade. Magnifique petite ville thermale, vous serez séduit par son charme typiquement japonais. Maisons aux charpentes traditionnelles, ponts rouges au dessus de la rivière… Afin de pleinement profiter du calme et de la sérénité de Shibu Onsen, passez une nuit dans l’un des Ryokan de la ville. Vous obtiendrez une clé qui vous permettra d’essayer tous les bains publics de la ville. A vous la soirée détente en Yukata dans ce petit village à aller de bain en bain avant une bonne nuit. Détente garantie! Petit conseil : ne faîtes pas la même bêtise que moi et prévoyez un dîner compris dans votre nuit en Ryokan. Il m’a fallu plus d’1 heure pour trouver un endroit où dîner vers 21h tellement le hameau est petit.

Profiter des sommets de Shiga Kogen

Niché au cœur de la région des Alpes japonaises, le parc de Jigokudani n’est pas loin du tout de Shiga Kogen : l’une des plus grandes chaines de montagnes et stations de ski du Japon. Depuis la gare de Yadanaka, vous pourrez accéder à des bus qui vous amèneront en haut des plus gros sommets pour profiter de l’air pur et admirer des paysages époustouflants. A faire en hiver pour skier ou en été seulement par les amateurs de grand air et de randonnée. Je n’ai personnellement vu à cette période qu’un restaurant ouvert et une vue magnifique à près de 3000m. Le reste n’était que verdure et vide. Un bon bol d’air frais, sans plus. Pour plus d’informations sur Shiga Kogen, rendez-vous sur le site Web officiel.

Ce que j’aime à Jigokudani

Le parc de Jigokudani est certainement une expérience absolument magique en hiver (pourvu que vous évitiez les heures de pointe) et très sympathique néanmoins durant les autres saisons. Car oui, l’attrait principal du site, ne le nions pas, est d’observer les singes se baigner dans les Onsen sous la neige. Pourtant, vous apprécierez tout autant la beauté du lieu et l’atmosphère de calme environnante. Une petite maison traditionnelle japonaise nichée en haut d’une montagne de pins où se niche une rivière magnifique et des nuages d’eau bouillante qui jaillissent du sol. Vous passerez un très bon moment à observer les singes se disputer et s’amuser dans leur habitat, et pourrez même leur donner à manger. Le parc au singe de Jigokudani est une pause agréable idéale dans votre découverte des alpes japonaises.

Comment venir au parc aux singes ?

  • Depuis Tokyo:

1h30 en Shinkanasen ou 3h30 en bus jusqu’à Nagano. Puis prendre le Nagaden railway jusqu’à la gare de Yadanaka. Enfin, prendre le bus vers Jigokudani ou y aller en marchant (environ 1 heure)

Véritable passionné du Japon, je reviens d'une année complète passée à visiter le pays de long en large. En espérant que le contenu de mon site vous plaira, n'hésitez-pas à me contacter pour tout projet intéressant!

4 commentaires

  1. Articles très intéressants, allant à l\’essentiel. Çà donne envie. Je me rend au Japon en Avril et j\’espère profiter de ces conseils.

    1. Merci beaucoup! Heureux de pouvoir vous renseigner! Je compte agrandir le nombre d’articles détaillés, n’hésitez donc pas à revenir jeter un oeil avant avril. Et un bon voyage! 😉

Laisser un commentaire