La maison japonaise typique

la maison japonaise

Si vous êtes ici, c’est sans doute que vous vous demandez à quoi peut bien ressembler une maison japonaise qu’il s’agisse de l’habitat traditionnel ou moderne. Découvrez dans cet article comment vivent les japonais.

La maison japonaise traditionnelle

Héritées des siècles qui ont façonnés l’Histoire du Japon, de nombreuses maisons du Japon empruntent encore aujourd’hui un style traditionnel qui leur donne un charme très particulier. Auparavant d’un style rustique, il faudra attendre la période Muromachi (1333 – 1582) pour que le bois et les premières pailles tressées détrônent la terre battue dans les maisons. Mais c’est véritablement l’ère Edo (1603 – 1668) qui va façonner les bâtisses japonaises que l’on connaît encore aujourd’hui. 

Un royaume de bonnes manières

靴を脱いでください ! Enlevez vos chaussures s’il-vous-plaît ! Et oui, dans un très grand nombre de maison japonaises, il est coutume de se déchausser avant d’entrer à l’intérieur. A cet effet, un renfoncement en terre battue ou en béton est prévu pour enlever ses souliers : le genkan. On dépose ensuite celles-ci dans une petite étagère généralement prévue à cet effet. Enjambez la petite estrade et ça y est, vous mettez enfin les pieds dans votre maison japonaise. Le sol se divise généralement en 2 matériaux : le bois et le tatami. Les plus aguerris savent que lorsqu’on passe un moment en chaussettes blanches dans une maison japonaise, celles-ci ressortent encore toutes blanches. Preuve de l’entretien irréprochable de ces dernières.

Mon ami Tatami

C’est sans-doute l’un des éléments les plus connus des maisons traditionnelles japonaises : le Tatami. Traditionnellement faits de pailles de riz tressées, ils ont envahis les habitats japonais progressivement à partir de la fin du 1er millénaire. En France, on le connaît surtout dans le contexte des sports de combats, mais les Tatamis traditionnels sont un brin différents. Ceux-ci mesurent exactement 182cm de long pour 91cm de large et il est d’ailleurs d’usage de compter en Tatami. Ainsi au Japon on ne parlera pas d’un appartement de 25m2 mais plutôt d’un appartement 8 Tatamis. Le Tatami fait véritablement partie des habitudes et traditions japonaises. Plutôt vert quand il est neuf, il tend vers le jaune lorsque la paille vieillit. Assez ferme pour marcher dessus, il est également assez mou et confortable pour s’y allonger. Ainsi dans les pièces Tatami on prend le thé et on dort sur des futons. Dans encore beaucoup de familles et de maisons japonaises modernes, une pièce est consacrée aux Tatamis. Celle-ci sert parfois aux mères de familles pour dormir avec leurs enfants.

Bois, riz, lumière

Ce qui rend les maisons traditionnelles du Japon si charmante, c’est avant tout leur côté épuré, simple, noble. Nul besoin ici d’accrocher des tableaux, ou de poser des vases et bibelots pour remplir le lieu. Non, tout se suffit à soi-même. Les portes sont coulissantes et faites d’un bois léger et de feuilles de papier. Ce papier est lui-même confectionné traditionnellement au Japon à base de riz. On appelle ces portes (ou parois) coulissantes les Shoji et elles incarnent à elles-seules l’esprit du Japon. Grâce à ces parois de papier, la lumière peut pénétrer facilement partout dans la maison même lorsqu’elles sont fermées.

Rendez-vous en extérieur

L’extérieur des maisons traditionnelles japonaises n’est pas à déplorer car on y trouve différents éléments caractéristiques et pleins de charme. On retrouve par exemple très souvent de belles toitures, des gouttières et des couloirs extérieurs en bois qui permettent aux résident de se promener dehors tout en restant déchaussé. Ces couloirs donnent généralement sur un beau jardin japonais. L’ensemble de la maison est d’ailleurs généralement agencé pour donner de beaux points de vue sur le jardin s’il y en a un.

Car oui, qui dit extérieur, dit jardin. Et oui, saviez-vous qu’auparavant les maisons de belles familles étaient agencées de manière à accueillir un jardin en leur sein ? Celui-ci, de style purement japonais, était généralement très petit et embaumait véritablement la maison d’une quiétude paradisiaque et d’une atmosphère Zen. Il est encore possible de trouver de telles maisons comme les maisons de thé de la ville de Kanazawa. Certaines maisons traditionnelles disposent également d’un grand jardin qui n’est pas lui au centre de la construction. Pour un prix dérisoire, vous pouvez par exemple visiter la maison Kyu Asakura dans le quartier de Daikanyama à Tokyo.

L’appartement moderne japonais

Au 20ème siècle, les japonais ont connu plusieurs révolutions qui les ont forcé à modifier leur manière de vivre. Une très forte croissance démographique, une fuite des campagnes vers les villes, de lourdes catastrophes naturelles comme le tremblement de Terre du de Kobe, ou encore une ouverture progressive vers l’occident. Tout ce joyeux tintamarre a eu pour effet de modifier considérablement l’habitat japonais typique. Les maisons de ville sont devenues minuscules, compactes ou se sont transformées en appartements. Le design traditionnel et épuré est devenu plus terne. Bois, béton et gain d’espace sont de rigueur.

Ce qu’il faut là où il faut

Une porte d’entrée, un lit, une douche, des toilettes, un espace cuisine et le tout à l’occidentale. Il ne vous manque plus que la cuiseuse à riz (indispensable au Japon) et hop vous êtes prêt à vivre à Tokyo. Ah, le climatiseur aussi ! Un peu rustre comme ça, et pourtant c’est ce à quoi ressemble aujourd’hui une bonne partie des appartements tokyoïtes. En bois ou en béton, ce sont des immeubles de circonstance qui ont été bâtis en masse à l’après-guerre et qui ne sont pas tous aux normes sismiques actuelles. Esthétiquement parlant, on est loin du Zen qu’évoquent les maisons traditionnelles du Japon d’Edo. D’intérieur comme d’extérieur, rien de très esthétique à mon humble avis. Pourtant, certains trouveront un charme à ces rues d’immeubles gris et de câbles électriques. A vous de juger.

La salle de bain

La salle de bain d’une maison moderne japonaise peut étonner par sa structure et son fonctionnement, j’y consacre donc un petit paragraphe. Inspirée des Sento et autres Onsen, elle a du trouver une place dans les petit espaces. En effet, pendant une grande partie de leur histoire et encore aujourd’hui, de nombreux japonais ont profité des bains publics pour faire leur toilette. Ceux-ci grouillent souvent dans les villes et les campagnes et sont tout autant un lieu pour se laver que vous se retrouver entre voisins. Pas facile pour la salle de bain individuelle d’exister au Japon, surtout dans les grandes villes où l’espace manque dans les maisons. Mais les japonais ont trouvé la solution : une pièce multifonction. Très souvent, la pièce entière est un gros bloc de plastique où se côtoient une baignoire minuscule et le sol qui peut lui-même être recouvert d’eau sans souci. La pièce entière est hermétique et cela permet donc de prendre un bain ou une douche sans se soucier de laisser de l’eau partout. Dans tous les cas, celle-ci s’écoulera par les bouches prévues à cet effet. La salle de bain japonaise est petite et pratique.

La maison japonaise aujourd’hui

Vous connaissez sans doute le proverbe qui définit le Japon comme un pays « entre traditions et modernité ». Et bien, c’est exactement le cas en ce qui concerne leur habitat et leur mode de vie. Dans cet article, j’ai décrit 2 des types de maisons les plus courantes au Japon, mais il en existe des dizaines d’autres et comme souvent : la réalité se situe au milieu. De nombreux japonais vivent dans des appartements tokyoïtes minuscules, et de nombreux autres vivent dans de grandes et belles maisons en campagne. Certains dorment dans des lits, d’autres dans des futons. Tout cela n’empêche pas les japonais d’avoir de grands architectes comme Tadao Ando, Maître d’Oeuvre de l’île de Naoshima.

Véritable passionné du Japon, je reviens d’une année complète passée à visiter le pays de long en large. En espérant que le contenu de mon site vous plaira, n’hésitez-pas à me contacter pour tout projet intéressant!

2 commentaires

  1. Qu\’est-ce qu\’elles sont pratiques, ces salles de bain japonaises ! Parfaites pour le bain des enfants qui peuvent éclabousser partout, pendant qu\’on prend sa douche à côté… Un de mes regrets après mon retour en France !

Laisser un commentaire