La ville d’Osaka souffre d’un manque de notoriété à l’international et est souvent un peu boudée des touristes. Il s’agit pourtant de la 3ème plus grande ville du Japon et d’une cité de caractère. Partons à la découverte de la capitale du Kansai !

Que faire à Osaka ?

Il y a de nombreuses choses à voir et à faire dans la ville d’Osaka. Manger de bons Takoyaki, prendre une photo devant le célèbre athlète Glico, traîner dans un Izakaya du quartier de Shinsekai ou encore visiter le Shi-Tennoji, l’un des plus vieux temples du Japon.

La ville d’Osaka  se différencie beaucoup de Tokyo ou Yokohama et c’est cette personnalité qui fait la force de la ville. Il s’agit là d’un Japon plus populaire et moins aseptisé. Tout n’est pas nickel et ne file pas droit à Osaka. C’est une cité un peu décalée, où les japonais sont plus avenants et chaleureux, et où un certain désordre se hisse en mode de vie. Certaines personnes adorent Osaka, d’autres détestent. Une chose est sûre : Osaka ne laisse pas indifférent.

Quels quartiers visiter à Osaka ?

  • Namba & dotonbori

Impossible de visiter Osaka sans se rendre dans le quartier de Namba ! Il s’agit clairement du centre de la ville, la partie la plus prisée des touristes. N’y passez pas forcément en journée, mais une fois la nuit tombée, vous devez absolument flâner à Namba. La grande majorité du quartier se compose d’énormes rues commerçantes pleines de boutiques, de restaurants et autres izakaya. Lorsqu’on veut faire la fête ou rejoindre ses amis à Osaka, il y a de grandes chances que cela se passe près de Namba.

En plein cœur du quartier de Namba se situe sans-doute la rue la plus connue de la ville d’Osaka : l’avenue de Dotonbori. Il s’agit d’une grande avenue qui longe le canal du même nom et qui concentre en elle un tas d’attractions plus intéressantes les unes que les autres. Restaurants sur l’eau, boites de nuit branchées, stands de Takoyaki dégustés sur la berge ou encore même une grande roue intégrée dans un magasin Don Quijote : impossible de s’ennuyer à Dotonbori. L’image la plus connue du lieu est certainement celle des dizaines de néons près du pont Ebisubashi toujours noir de monde. On y trouve le célèbre marathonien Glico, emblème de la célèbre marque de nourriture et devenu également l’un des emblèmes d’Osaka.

Dans les rues adjacentes, on se croirait presque dans un remake de Camden town à Londres grâce aux nombreuses devantures de restaurants et shops extravagantes. Un énorme sushi qui surgit au dessus de votre tête ou un gros crabe qui bouge tout seul : le spectacle est inédit. Profitez du quartier de Namba pour goûter à de la street-food japonaise et tester les différents goodies japonais propres à la ville d’Osaka et au Kansai. Rapidement envahi de monde les soirs de Week-end, le quartier de Namba est une expérience dont on se souvient longtemps.

  • Den Den Town

Vous connaissez sans-doute Akihabara, le quartier de l’électronique à Tokyo ? Et bien bienvenue dans son équivalent à Osaka : Den Den Town. Plus petit que l”original, ce quartier a néanmoins le mérite de remplir son contrat et de proposer tous les aspects qui font de lui un vrai quartier japonais Geek et électro. Vous trouverez bien sûr à Den Den Town de grands complexes de Game centers, des boutiques de figurines et autres produits dérivés de Manga et Anime, mais aussi des Maid cafés, des Gashapon par dizaines et des sex-shops exotiques. Même si vous n’êtes pas un grand fan de la culture Geek, des jeux-vidéo ou des dernières technologies, allez donc jeter un coup d’œil au quartier. Vous pourriez être subjugués.

Les petites rues qui partent de Den Den Town et poussent encore plus au sud que la station Namba méritent le détour. Il ne s’agit clairement pas de la partie la plus touristique de la ville, mais en arpentant ces ruelles, vous tomberez sur de vieilles boutiques et une atmosphère qui sent les années 70. Vous êtes à la recherche de oldies ou de vieilles salles d’arcade d’un autre âge ? C’est ici que vous trouverez votre bonheur. Ambiance rétro assurée.

  • Tennoji

Quartier central d’Osaka, Tennoji est “l’autre spot” de la ville où vont traîner les jeunes et les salarymen lorsqu’ils ne sont pas du côté de Namba. Tennoji est un quartier à l’image-même du Japon : entre tradition et modernité. Ici plus qu’ailleurs, il est possible de changer radicalement d’atmosphère d’une ruelle à l’autre et c’est certainement ce qui fait qu’on adore ce quartier de Tennoji.

Près de la gare centrale, ce sont d’abord d’énormes complexes commerciaux reliés les uns aux autres par une passerelle suburbaine que l’on peut trouver. Le lieu est impressionnant et regorge de vie. On se croirait presque dans le quartier des affaires de Shanghai. Là, chacun peut prendre le temps de flâner et de faire les boutiques d’une galerie commerciale à une autre. Vous trouverez tout autant des magasins de renom comme Tokyu Hands ou Uniqlo que de petites boutiques au style plus underground. Notre préférence va certainement au Abeno Q’s mall qui mêle des restaurants délicieux, des boutiques de mode sympa comme l’enseigne Graniph Design ainsi qu’une vue panoramique sur le quartier animé de Tennoji depuis le toit.

  • Shi-Tennoji

La seconde grosse attraction du quartier de Tennoji, c’est sans-conteste son temple : le Shi-Tennoji. Les habitants d’Osaka en sont très fiers et en plus d’être l’un des temples les plus vieux du Japon, il est également l’un des emblèmes de la ville. Sa construction fut commanditée en l’an 593 et malgré de nombreuses destructions dues au feu, le temple actuel est à l’image de l’original. On y trouve plusieurs bâtiments dont une grande pagode à 5 étages. Le temple est entièrement ouvert aux visites tous les jours. En tant que lieu hautement symbolique d’Osaka, le Shi-Tennoji accueille chaque mois divers événements du petit marché aux puces à la grande nuit des étoiles de Tanabata en passant par la fête de l’Obon. Lors de ces événements, des stands de nourritures ainsi que de nombreuses décorations sont disposées un peu partout dans l’enceinte du temple et les gens viennent brûler des prières et danser jusqu’au début de la nuit. Un ambiance inoubliable.

Voir cette publication sur Instagram

Ambiance au Shi-Tennoji.

Une publication partagée par Alex Nihonkara (@alex_nihonkara) le

Si vous passez dans le coin à midi, allez donc déjeuner au Taiwan Tanpao, un restaurant pas cher et délicieux de raviolis taiwanais tout près de la porte Ouest du Shi-Tennoji.

Outre ces 2 grandes occupations que sont le shopping et la visite du temple Shi-Tennoji, le quartier de Tennoji a de nombreux autres atouts à offrir. On y trouve le zoo d’Osaka qui, s’il n’est pas exceptionnel, permet de passer un bon moment en famille. Autre temple dans le coin qui requiert la visite : le Isshin-Ji. Celui-ci, s’il est moins vieux que le premier, arbore un aspect différent des temples que l’on trouve généralement au Japon. Fait essentiellement d’acier et de ciment, ce temple a la particularité de détenir 6 statues bouddhistes faites d’os humains et de cendres. Enfin, plus au nord du quartier de Tennoji, vous tomberez sur des ruelles pleines de charme remplies de minuscules échoppes et autres ramenya où viennent se réfugier les salariés d’Osaka après leurs dures journées. Un lieu typique où peuvent vous accompagner les guides Nihonkara.

  • Tsuruhashi, le quartier coréen

Caché à l’Est d’Osaka se situe le plus grand quartier coréen de tout le Japon. Et oui, plus grand qu’à Tokyo ! Les liaisons maritimes entre la Corée et Osaka ont toujours été très nombreuses et on retrouve donc dans cette ville une population coréenne (chinoise aussi d’ailleurs) plus grande que dans le reste du Japon. Et où vont tous ces coréens pour faire leur marché ? Près de la station de Tsuruhashi ! Bienvenue dans le quartier coréen de Miyuki-Dori, un véritable éveil pour les papilles !

Nous connaissons peu de lieux à Osaka qui possèdent une âme et un charme aussi grand. Le marché s’articule dans une énorme galerie aux parois fines qui nous immerge directement dans une ambiance exotique. Partout autour de soi : des étales de nourritures étrangères et délicieuses et des gens qui mangent sur des tables de fortune. Pourquoi ne pas déguster un peu de Kimchi, un bibimbap, un pancake ou un bon barbecue coréen ? Ici les vendeurs n’hésitent pas à vous sourire et à vous faire goûter quelques spécialités de Corée. A Tsuruhashi, entre les lanternes, la fumée des grillades et l’étroitesse des ruelles, on se sent véritablement dans un autre Japon. Un gros coup de cœur.

  • Le château d’Osaka

Impossible de le louper si vous venez découvrir la ville : le château d’Osaka ! Situé à l’Est de la cité, celui-ci mérite une visite ne serait-ce que par son histoire légendaire. De plus, le château est entouré d’un parc et il est très agréable de s’y promener par forte chaleur l’été ou même d’aller y faire son jogging.

Le château d’Osaka fut construit pour la première fois en 1583 par l’impulsion du célèbre Hideyoshi Toyotomi. Il eut un grand rôle dans le Shogunat impérial japonais des Tokugawa et fut plusieurs fois détruit. Aujourd’hui ne restent que les douves et les remparts d’origine, le donjon date lui du 20ème siècle. La visite de l’intérieur du château n’est pas essentielle mais permet d’apprécier une jolie vue depuis son toit. Le donjon est composé de 8 étages et un ascenseur permet la visite aux personnes en situation de handicap. Un musée du Osaka-Jo est également présent tout près. On peut le visiter pour la modique somme de 5€.

En passant par l’entrée sud du château, vous tomberez peut-être sur le vendeur du “Pancake du samouraï”, un énorme Imagawayaki (oui c’est son nom) fourré de chocolat, de pâte de haricot rouge et de crème pâtissière. Un vrai plaisir à seulement quelques Yen qu’il faut savoir s’accorder !

  • Osaka Umeda

Quel labyrinthe ! Voilà ce qu’on peut se dire lorsqu’on débarque du côté d’Umeda, le grand quartier de la gare et des affaires au nord d’Osaka. Le point central du quartier, c’est sans aucun doute la grande gare. Complètement tentaculaire, il est parfois difficile de s’y retrouver sans s’y perdre et sans bousculer quelques salarymen pressés. Mais il faut avouer qu’elle est très bien conçue et possède un certain charme. Bienvenue dans le Osaka qui bouge !

Des 4 côtés de la station, et dans les étages de celle-ci, on trouve la paradis pour celui qui aime le shopping. En effet, c’est à Umeda, avec le quartier de Tennoji, que se situent certainement les plus gros complexes et centres commerciaux de la ville. Pourquoi ne pas passer un après-midi entier à vous perdre dans ce grand labyrinthe de galeries commerçantes et de buildings qu’est le Hep5 ? Pour une petite pause goûter, nous vous conseillons d’essayer l’enseigne “Max Brenner” spécialiste en chocolats chauds. Un vrai régal.

Autre grande attraction à ne pas louper dans le quartier d’Umeda : le Umeda Sky Building. Il s’agit d’un bâtiment impressionnant avec à son sommet le meilleur observatoire sur toute la ville d’Osaka. Très moderne, ce building a tout pour séduire et rendre l’expérience agréable. Dans les escalators vers le toit, on se croirait dans un film de science-fiction. La vue sur Osaka est magnifique. De ce point de vue, on peut non-seulement admirer la ville, mais également une partie de la région du Kansai. N’oubliez pas de jeter un œil au fameux building encastré d’une autoroute, cela vaut le détour !

  • Amemura

Amemura, c’est un petit coin d’Amérique en plein cœur d’Osaka. Situé à quelques encablures à pied au nord de Dotonbori, le quartier est minuscule mais a le mérite de posséder un style qui lui est propre. C’est à Amemura que sortent les jeunes japonais qui souhaitent acheter des fringues Levis ou des chaussures Dr Martens. On les voit d’ailleurs souvent exhiber leur style vestimentaire sur la place principale du quartier, véritable lieu de rendez-vous. Le lieu ne mérite pas à lui seul une demi-journée de visite mais c’est une pause sympa pour traîner, flâner dans les boutiques ou même trouver un petit bar cool.

  • Le Sumiyoshi Taisha

Situé au sud de la capitale du Kansai, le Sumiyoshi Taisha attire l’œil par sa beauté. Dès que l’on approche l’entrée du sanctuaire Shinto, on est impressionné par le pont Sorihashi. Ce style de pont très ondulé est assez rare au Japon malgré sa forte présence dans l’imaginaire et la culture nippone et Shinto. On prend un grand plaisir à le gravir et à le photographier. Ce n’est qu’après avoir passé le canal que l’on arrive dans l’enceinte-même du sanctuaire principal : le Honden. Ce bâtiment est, comme beaucoup d’autres dans l’archipel, classé trésor national.

Dédié aux dieux (Kami) de la mer, sa renommée tient non-seulement à son histoire millénaire, mais aussi et surtout à son architecture particulière. Ici l’aspect neuf des bâtiments et les toitures croisées rappellent les sanctuaires d’Ise considérés comme les plus importants du pays. Grande différence pourtant ici : un rouge écarlate qui confère au Sumiyoshi Taisha tout son style. Derrière les quelques bâtiments identiques, la balade se continue dans le parc jusqu’au Goshogozen, le lieu le plus sacré du sanctuaire. Après y avoir fait sa prière, il est possible d’accéder à l’entrée du temple en passant près des bassins de tortues : un immanquables pour les enfants !

Au nord du Taisha, vous pouvez prolonger la promenade et vous perdre dans d’immenses avenues Shotengai loin des sentiers touristiques. Ces rues sont pleines de magasins en tout genre et de quelques cafés rétros. En les longeant vers le nord, vous finirez bien par tomber sur le quartier de Namba.

  • Kuromon, le marché couvert

Vous êtes de gros gourmands amateurs de nourriture et spécialités en tout genre et vous avez raison ! Bienvenue dans LE grand marché couvert de la ville d’Osaka, j’ai nommé Kuromon Ichiba ! Situé tout proche de la gare de Nipponbashi, il ravira certainement vos papilles et vous surprendra par quelques mets peu communs en occident. Au menu : du poisson frais, des grillades de viande, de légumes ou même de poulpes entiers ou encore du Fugu. Le marché de Kuromon est en quelques sortes l’âme de la ville d’Osaka, réputée comme étant la cuisine du Japon.

  • Le plus grand shotengai du Japon

Savez-vous ce qu’est un Shotengai ? Il s’agit d’une avenue couverte comme il en compte des centaines à travers tout le Japon. De nombreuses petites et grandes villes possèdent leur Shotengai. Ces allées sont généralement un concentré de boutiques et de restaurants ou cafés où il fait bon se balader, notamment quand il pleut. Ce sont des rues très typiques et souvent très fréquentées des japonais, et c’est à Osaka que se trouve la plus longue d’entre-elles : Tenjinbashisuji Shotengai avec plus de 2,6 kilomètres de long ! Ce Shotengai date de l’ère Edo, époque où il concentrait beaucoup d’échoppes de marchands venus d’un peu partout. Aujourd’hui, la rue contient majoritairement des boutiques de calligraphies ou de Kimono. La population du quartier est assez vieille et cela se ressent dans les échoppes. S’y perdre est très plaisant et on se sent comme dans un Japon des années 50. Sur votre chemin, vous passerez certainement près du sanctuaire Tenmangu, reposant lui aussi. Bonne balade !

  • L’aquarium d’Osaka

Nombreux sont les touristes, japonais ou étrangers, qui viennent à Osaka pour découvrir son aquarium. Il faut dire que lors d’une belle journée pluvieuse, quoi de mieux que d’être au chaud et d’observer les poissons ? Rendez-vous donc du côté de la baie d’Osaka à la station Asashiobashi pour accéder à l’aquarium Kaiyukan. Sa façade extérieure est très reconnaissable et vous ne pouvez pas le louper. Comptez 2 heures pour faire le tour du parcours. L’accent est mis sur les requins baleines avec de grands bassins. Vous croiserez aussi entre autres de gros crustacés japonais et des salles sombres remplies de méduses très bien conçues. Grand point positif pour la fin de la visite, où il est possible de toucher quelques poissons et étoiles de mer. Une super activité pour les enfants. Il est ensuite possible de terminer ce bel après-midi dans le centre commercial sympathique qui colle l’aquarium. Si cet aquarium n’est pas aussi bien que celui d’Okinawa, il permet néanmoins de passer un bon moment en famille.

  • USJ

Quoi, vous ne connaissez pas USJ ? Les Universal Studio Japan ! Des milliers de japonais font le déplacement vers Osaka uniquement pour s’y rendre et y passer la journée ! Il s’agit d’un énorme parc d’attraction situé en bordure d’Osaka et qui met à l’honneur tous les grands films des studios Universal. Les minions, Snoopy, les dents de la mer ou encore Terminator… il y en a pour tous les goûts et pour toute la famille. Le lieu se prête particulièrement à ceux qui aiment les sensations fortes. En effet, à côté des quelques attractions bon-enfants, des parades ou des spectacles, le parc propose 2 ou 3 attractions qui décoiffent et valent vraiment le détour.

Mais la partie du parc qui en fait baver plus d’un, c’est sans conteste le monde d’Harry Potter. Tout l’univers du jeune sorcier est ici recréé. On peut se balader dans les boutiques de Pré-au-Lard, boire une bonne bièraubeurre ou encore choisir sa baguette de sorcier. Un réplique taille réduite du château est même recréée pour les yeux ébahis des fans. Si vous et votre famille êtes fans des studios Universal, vous passerez sans-doute une excellente journée à USJ Osaka. Comptez environ 60€ l’entrée et n’ayez pas peur d’attendre parfois plusieurs heures dans les files d’attente.

  • Tobita Shinchi

Peu de touristes s’aventurent jusqu’au quartier de Tobita Shinchi. Et pourtant quel dommage ! Tobita Shinchi est le quartier de la prostitution d’Osaka situé au sud de la ville. Il a mauvaise réputation auprès des japonais de par les activités qui y règnent mais également car c’est sans-doute le coin le plus pauvre de la ville d’Osaka. On peut y accéder en une quinzaine de minutes à pieds depuis le Shinsekai. Si une visite du quartier de nuit peut en refouler plus d’un, elle a pourtant le mérite d’être intéressante. Il est en effet assez fascinant d’observer ce quartier très pauvre et pourtant, il faut le dire, aux rues pleines de charme ! En effet, les grandes artères où se présentent les filles aux passants sont composées de maisons aux charpentes très typiques et on se sent véritablement dans un Japon à part. Par respect et pour éviter tout problème, il est bon d’éviter les appareils photos et caméras lorsqu’on passe dans ces rues très particulières d’Osaka. A Tobita Shinchi, les échoppes sont côte-à-côte et dans la devanture de chacune d’entre-elles sont présentées de belles femmes toutes accompagnées par une femme plus âgée sans doute chargée de la plus jeune. Une visite déroutante du Japon que l’on ne voit normalement pas. Un Japon caché assez rare et difficile à trouver ailleurs, même dans la mégalopole de Tokyo.

  • Le Shinsekai

Aaaaah le Shinsekai ! Difficile de trouver un lieu aussi atypique ailleurs au Japon. Excentrique, coloré et plein de saveurs, il s’agit d’un quartier minuscule non loin des stations de train de Tennoji. Il est reconnaissable entre tous par sa grande tour radio : la Tsutenkaku. Celle-ci s’illumine la nuit et donne encore un autre aspect au lieu. Le Shinsekai, de sa traduction “le nouveau monde” est un lieu qui fut construit au début du 20ème siècle pour surfer sur la tendance du monde occidental de l’époque. Ainsi il était à l’origine sensé reproduire des ambiances de New York ou encore de Paris. Aujourd’hui il a bien vieilli et conserve un look très Kitsch qu’on adore.

Le Shinsekai est le quartier roi du shopping ! C’est ici que vous trouverez les objets et souvenirs les plus loufoques à ramener à vos amis après votre voyage. Chaussettes Rilakkuma, baguettes estampillées aux couleurs de vos Anime préférés ou sucreries en tout genre : vous trouverez votre bonheur ! Une boutique énorme en forme de Pocky existe même ! Mais la véritable mascotte du coin, c’est Kuidaore Taro ! Un clown à lunettes portant des habits rouges et blancs rayés qui joue du tambour. Vous ne pouvez pas le louper puisque chaque boutique lui réserve son lot de goodies ou de friandises. Il s’agit en réalité de la mascotte d’un restaurant qui a fermé ses portes et qui est resté célèbre et est devenue un icône de la ville d’Osaka.

Après votre séance shopping, prenez le temps d’explorer les ruelles du quartier. Vous pourriez tomber sur Spa World, le plus grand complexe aquatique du Kansai, ou encore sur des petites échoppes où il est possible de jouer à l’ancêtre du Pachiko pour tenter de gagner une peluche ou un paquet de gâteau. Ambiance incomparable !

Osaka : ville monstre pleine de vie

La ville d’Osaka, de par son offre et sa diversité, est impossible à résumer en un seul article. Il existe encore de très nombreuses attraction à découvrir au centre ou aux alentours de la baie d’Osaka. Ainsi, le meilleur moyen pour vous de tout découvrir est encore de vous y rendre que ce soit seul ou encore lors d’un voyage sur-mesure au Japon avec Comptoir des Voyages. Passer par une agence de voyage s’avère souvent être une très bonne solution pour s’éviter un tas de petites galères comme perdre son temps dans une planification complexe. Alors lors de la préparation de votre prochain voyage au pays du soleil levant, n’oubliez pas d’ajouter la capitale du Kansai à votre programme ! Osaka est une ville qui se vit à fond. Profitez-en bien.

Que manger à Osaka ?

À Osaka, vous devez absolument manger les spécialités du Kansai : Takoyaki, Okonomiyaki et Kushiage. Les Takoyaki sont de petites boulettes de pâte au poulpe. Avec de la mayonnaise, de la bonite et de la sauce spéciale, elles se dégustent généralement dans la rue. L’okonomiyaki est quant à lui une sorte de grosse crêpe que l’on prépare sur une plaque chauffante et à laquelle on ajoute du chou, de la viande de porc, des crevettes et tout un tas d’autres ingrédients. C’est un plat très convivial et délicieux ! Enfin, le Kushiage est un plat de brochettes panées que l’on trempe délicatement dans une sauce avant de les savourer. Légumes, viande, poisson : tout passe à la panure et c’est excellent en Izakaya avec une bonne bière.

A vous la découverte d’Osaka !


Alex

Salut, moi c'est Alex de Nihonkara. Véritable passionné du Japon, je reviens d'une année complète passée à visiter le pays de long en large. En espérant que le contenu de mon site vous plaira, n'hésitez-pas à me contacter pour tout projet intéressant!

2 commentaires

Matt · 8 janvier 2019 à 12 h 23 min

Ah je l\’attendais un peu cet article. Content que tu aies changé d\’avis sur Osaka 🙂

    Alex · 11 janvier 2019 à 21 h 32 min

    Il n’y a que les c** qui ne changent pas d’avis 😉 Bon j’aurai mis le temps quand-même 🙂

Laisser un commentaire