Chaque année, de plus en plus de touristes et de voyageurs partent à la conquête de la Corée du Sud et de sa capitale Séoul. Ville mondiale et cosmopolite, cette ville coréenne est une métropole pleine de couleurs qui ne dort jamais. Partons à la visite de Séoul.

Que faire à Séoul ?

Afin de découvrir la capitale coréenne de la meilleure des façons en quelques jours, l’idéal est de visiter ses différents quartiers les uns après les autres. Focus sur les lieux incontournables de Séoul.

Hongdae

Véritable institution pour les locaux et surtout les jeunes, Hongdae est le quartier où les choses se passent. En bordure de la rivière Han, Hongdae est avant tout un quartier étudiant puisqu’il comporte la plus grande université de la ville : l’université de Hongik. Mais plus qu’y étudier, les séoulites préfèrent s’y cultiver ou y faire la fête. Les rues sont remplies de cafés, galeries d’art et boites de nuit et noires de monde les samedis soirs. L’art est une composante essentielle de Hongdae. De nombreux artistes connus ont commencés à jouer dans ses rues ou sur de petites scènes du quartier. Il est d’ailleurs très fréquent de voir de jeunes artistes essayer leur musique ou grapher du street art devant les passants pour le bonheur de tous. Outre les concerts, karaokés, expositions et autres festivals, Hongdae est également un lieu de choix pour faire du shopping dans les nombreuses boutiques de luxe qui poussent à côté des échoppes et des marchés de street food. Prenez le temps de vous balader et d’explorer la boutique Line friends ou l’emblématique tour de Sangsangmadang. Si vous aimez les mélanges hauts en couleur et les ambiances de rue, c’est le lieu où il faut se rendre.

Itaewon

Plus que les autres quartiers, Itaewon est l’endroit qui regroupe la plus grande communauté internationale de Séoul. La raison tient certainement à l’installation toute proche de la base américaine il y a plusieurs décennies. La culture occidentale qui s’y est répandue se mélange aujourd’hui avec la culture coréenne et des centaines d’autres inspirations pour donner un superbe Melting-Pot.

C’est à Itaewon que l’on trouve le superbe mémorial de la guerre, l’un des plus complets et poignants au monde. A l’intérieur du musée, vous trouverez des témoignages de victimes, des tanks, armes et avions grandeur nature ainsi que de nombreuses explications sur les guerres de Corée. Un passage obligatoire pour qui va passer quelques jours à Séoul. C’est aussi ici que se situe le quartier musulman de la capitale. La grande mosquée, ainsi que des restaurants halals ou encore des boutiques pour acheter des costumes traditionnels.

Myeongdong

Sans-doute le quartier piéton le plus fréquenté de Séoul ! On peut dire à Myeong-dong qu’on est en plein centre-ville ! Il y a souvent beaucoup de gens qui s’y promènent de jour comme de nuit. C’est ici que vous trouverez les boutiques les plus loufoques, les derniers magasins à la mode, les bars branchés etc. L’un des meilleurs lieux pour faire du shopping. Quand la nuit tombe, le lieu est rempli de néons et lui donne une atmosphère jeune et festive. Amusez-vous à vous perdre dans les restaurants parfois planqués au 2ème, 3ème, 6ème étage !

Véritable emblème de Myeongdong, la cathédrale est impressionnante et dénote totalement avec l’ambiance aux alentours. Celle-ci, d’un aspect européen, demeure un emblème des coréens catholiques (majoritaires dans le pays) après avoir été dans les années 80 un symbole de démocratie. Il est possible de la visiter librement. Pensez à profiter de cette église gothique et des jardins qui l’entourent. Pour l’anecdote, c’est un prêtre français qui a commandité sa construction, pas étonnant donc d’y reconnaître une architecture parente. Entre ce monument, les centre commerciaux Shinsegae et Lotte, les boutiques de luxe et autres devantures de K-pop, vous avez de quoi passer un bon après-midi à Myeong-dong. Un quartier plein d’énergie.

Lotte world

Non vous ne rêvez pas, Séoul possède son propre parc d’attraction en plein milieu de la métropole : Lotte World ! Bon à savoir, Lotte est une grand groupe d’entreprises coréen (un chaebol) qui oeuvre dans plusieurs domaines comme entre autres la grande distribution, l’alimentaire, la finance, la chimie, le tourisme et… le divertissement ! Il n’y a pas un coréen qui ne connais pas Lotte. Et s’il aime s’amuser, il connait également certainement Lotte World. Pour trouver ce gigantesque parc de loisirs, rendez-vous à la station de métro Jamsil. Là se trouve le gigantesque centre commercial Lotte à l’intérieur duquel se situe le parc Lotte World. A première vue, il s’agit d’un Disneyland à la coréenne. Plutôt bien fait d’ailleurs puisqu’il s’agit en réalité du plus grand parc d’attraction d’intérieur au monde, rien que ça !

Vous y trouverez un beau château de princesse, des tas de manèges à sensation et de montagnes russes comme le Bungee drop mais encore des hôtels, un aquarium, un musée folklorique qui retrace l’histoire de la Corée, une patinoire ou encore des jeux d’eau. De quoi passer une superbe journée en famille ou entre amis en plein centre de la capitale. Une entrée coûte environ 55 000 Won par personne. Si vous souhaitez couper les files d’attente, vous pouvez acheter le Magic Pass. Enfin, si vous vous ennuyez, vous pouvez encore grimper au sommet de la toute nouvel Seoul sky tower pour avoir une superbe vue sur la ville.

Le Palais Gyeongbokgung

Reconstruit en 1867, le palais de Gyeongbokgung, dit également “palais du bonheur resplendissant” fut autrefois l’un des 5 grands palais de la Dynastie Joseon. Sa première construction, par le Roi Taejong, date de l’an 1394 et depuis il n’a cessé d’être détruit par les flammes et par les invasions japonaises. Il est, encore aujourd’hui, partiellement en reconstruction. L’ensemble du complexe comprenait plusieurs centaines de bâtiments dont un peu moins de la moitié sont aujourd’hui totalement restaurés. Outre une balade entre les différentes structures du Palais, une activité sympa est d’assister à la relève de la garde qui a lieu chaque jour. Les gardes revêtent les tenues traditionnelles et le spectacle tente de s’approcher au maximum de la cérémonie d’origine.

Le lieu est véritablement immense et l’on apprécie grandement le calme qui y règne. D’autant plus quand on sait qu’il se situe en plein centre de Séoul. La porte de Heungnyemun et la salle du trône sont impressionnantes. Ne manquez pas également la pagode à plusieurs étages et le pavillon Hyangwonjeong qui sont tout aussi magnifiques. L’occasion de redécouvrir Séoul, qui s’appelait jadis Hanyang.

Bukchon Hanok Village

Situé sur une colline entre les palais de Gyeongbokgung, Changdeokgung et le sanctuaire Jongmio se trouve un petit village traditionnel coréen. Autrefois lieu de choix où demeuraient les nobles de l’ère Joseon, c’est aujourd’hui devenu un véritable coin touristique où les voyageurs comme les coréens viennent prendre de belles photos et admirer le contraste de vue entre l’ancien village et les buildings au loin. Vous verrez certainement là des dizaines de jeunes filles en tenues traditionnelles coréennes poser devant leurs copines pour un beau rendu Instagram.

Au loin, on aperçois sans problème la N Seoul Tower, ce qui donne tout son charme au panorama. Les Hanoks (ou Giwas), ces vieilles bâtisses traditionnelles faîtes de tuiles sont encore aujourd’hui pour la plupart des propriétés privées. Ainsi il est rappelé un peu partout qu’il est préférable de ne pas faire trop de bruit pour ne pas déranger les résidents. Néanmoins, certains Hanoks ouvrent leurs portes et il est possible de les visiter. D’autres sont même devenus des maisons de thé, des musées de broderie ou de petites boutiques d’artisans. Les murs décoratifs des maisons du Bukchon Hanok village sont magnifiques et on se plait à s’y perdre dans ses ruelles. Pour terminer la visite, rendez vous dans la longue rue de Samcheongdong, un quartier pas très loin qui a su mêler tradition et modernité. Si vous aimez particulièrement l’atmosphère du quartier de Bukchon, sachez qu’il est possible d’y trouver un hébergement pour la nuit en formule homestay et même quelques bons restaurants.

Le parc de Namsan et la N Seoul Tower

Avec les années, la N Séoul Tower est sans-doute devenue l’un des plus gros emblèmes de la ville. Celle-ci culmine en effet tout en haut du mont Namsan (262m) et s’illumine une fois la nuit tombée. Pour l’anecdote, le Mont Namsan servait de lieu de défense durant la dynastie Joseon. La N Seoul tower se laisse observer depuis beaucoup de quartiers de Séoul et rayonne sur la ville comme un phare qui guide les navires. Pour y monter et profiter de son observatoire, vous avez le choix. Vous pouvez emprunter un téléphérique qui vous y mènera directement pour quelques Won. Attention à l’attente qui peut parfois être très longue à cause de la forte affluence des Séoulites. Une fois au sommet, vous pouvez admirer l’une des plus belles vues sur Séoul. Nul besoin de monter dans la tour, le sommet de la colline est entièrement suffisant. Tout autour du lieu, les amoureux viennent accrocher des cadenas, symbole de leur union.

La tour et la montagne se situent dans le parc du même nom :  le parc Namsan. Il s’agit du plus grand jardin de Séoul, très fréquenté pour y trouver quiétude et repos. Au programme : de la nature, des routes et des escaliers en bois pour des heures de trek en plein Séoul. On y trouve également quelques points d’eau et cascades sympathiques, non loin de superbes panoramas sur la ville. On redescend ensuite de Namsan en longeant la vieille muraille de Séoul.

Le cours d’eau Cheonggyecheon

Vous souhaitez une belle promenade au vert sans sortir du centre-ville de Séoul ? L’allée de Cheonggyecheon va vous rendre heureux. Longtemps cachée par une route de béton, la rivière Cheonggyecheon n’a retrouvée sa place d’origine que depuis une bonne dizaine d’années. Afin d’en faire un lieu touristique, la mairie de Séoul a aménagé une grande promenade de 10km sur les 2 rives de celle-ci. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ça a marché ! De nombreux coréens viennent y flâner les jours de beau temps. Le long du cours d’eau, on trouve des statues, des fontaines, des ponts, des peintures murales ou encore des œuvres d’art. Le lieu est d’ailleurs souvent au centre des fêtes traditionnelles comme le festival des lanternes . En partant du Cheonggye Plaza, la rivière couvre une partie de Séoul d’est en ouest. Ce qui rend le lieu très agréable et apprécié des couples, c’est qu’on peut y tremper les pieds à l’abri de plusieurs arbres. Les cascades d’eau vous coupent totalement des bruits environnants et on oublierait presque que l’on est en centre-ville. Attention, si vous souhaitez traverser d’une rive à l’autre, il faudra sauter de rocher en rocher. Petit plus, le lieu est également accessible de nuit, illuminé de toutes les couleurs.

Le Dongdaemun design plaza

Avez-vous déjà vu un bâtiment aussi futuriste ? Ce n’est pas certain. Inauguré tout récemment en 2014, le bâtiment impressionne de prime abord par ses courbes, son design et sa taille gigantesque (38 000m2). De forme arrondie, le gris métal qui caractérise le building s’illumine par endroit une fois la nuit venue. Son architecture épurée a été dessinée par une architecte londonienne : Zaha Hadid. Le moins que l’on puisse dire, c’est que depuis son inauguration, le Dongdaemun plaza est victime de son succès. D’extérieur d’abord, impossible de passer à côté sans le prendre en photo. On le compare souvent à un énorme vaisseau spatial. D’intérieur ensuite, le lieu possède des dizaines de salles sur plusieurs niveaux et accueille aussi bien des concerts, des expositions, des congrès, des concept-shops, des musées et même des laboratoires de recherche. Il y a décidément beaucoup de choses à voir et à faire au DDP. Non loin de là, se situe également la porte de Dongdaemun, qui trône fièrement au cœur d’un grand rond point de véhicules.

Le marché de Gwangjang

Une étape incontournable pour tous les gourmands et pour tous ceux qui souhaitent découvrir un univers typique de la Corée du Sud : le marché de Gwangjang, vieux de plus de 100 ans. Sans-doute l’un des plus grands marchés de Séoul, vous y trouverez absolument tout ce que vous voulez, voire même ce que vous ne voulez pas. Préparez votre porte-monnaie ! Le plus grand attrait de Gwangjang, ce sont certainement les dizaines de stands de nourriture et de street-food coréenne qui donnent l’eau à la bouche. Il n’est pas rare de faire la queue à n’importe quelle saison pour des Kimbap, un bibimbap, du poulet frit ou un Hotteok. Je vous conseille d’ailleurs de le faire car tout est très souvent délicieux. Rien de meilleur que la Street-food, une cuisine grasse exécutée en un clin d’œil par des marchands qui cuisinent depuis des années par tout temps. Mais ne vous limitez pas pour autant aux plats coréens ! Une grande richesse culturelle est présente sur ce marché et vous pouvez vous régaler avec des plats chinois, japonais, turques, occidentaux…

Plus loin, au deuxième étage du marché de Gwangjang, vous trouverez pléthore de vendeurs de textile en tout genre. Certains stands sont véritablement intéressants puisqu’ils proposent des vêtements traditionnels coréens : les robes et costumes hanboks. Pour vous rendre au marché, rendez-vous à la station Eurijo 4-ga sur la ligne 2 du métro. Le lieu populaire de Séoul par excellence. (Si vous tombez amoureux de l’ambiance, vous pouvez également visiter le marché de Dongdaemun.)

Le mémorial de la guerre de Corée

Petite pause historique dans cette liste de lieux à découvrir pour un séjour à Séoul avec le mémorial de la guerre de Corée. Si vous cherchez un lieu qui mêle Histoire, culture et expérience ludique, vous êtes à l’endroit qu’il vous faut ! Les coréens sont en effet très doués pour construire de beaux musées et celui-ci mérite largement le coup d’œil. Au rez-de-chaussez, vous trouverez en coréen et en anglais des centaines de documents d’archives le long d’un parcours explicatif sur les différentes guerres de Corée. Quelles sont les situations géopolitiques qui ont amenées à la création de la DMZ à quelques kilomètres de là ?

Pour ceux qui ont peur de s’ennuyer, pas de panique ! En plus des explications détaillées sont exposés non pas quelques-uns mais des dizaines d’engins de guerre à l’intérieur et à l’extérieur du musée. Avions, bateaux, chars, tanks et autres véhicules de guerre sont en libre accès pour le plaisir de chacun. Nombre de sculptures impressionnantes de soldats (comme la statue des 2 frères) sont également présentes un peu partout dans le mémorial. Un musée à ne pas manquer, et en plus, l’entrée est gratuite ! Idéal pour les jours de pluie.

Le Palais Changdeokgung

Second grand palais construit pendant la fameuse dynastie Joeson, sa construction pris place en 1405 pendant la période dite des 3 royaumes de Corée. Comme son confrère Gyeongbokgung, il fut ravagé plusieurs fois durant l’Histoire, en particulier par les invasions japonaises. Aujourd’hui classé patrimoine historique de Corée du Sud et même au patrimoine mondial de l’UNESCO, le palais Changdeokgung attire chaque année des milliers de visiteurs qui viennent admirer ses plus beaux atouts comme la Porte Donhwamun, le Pont Geumcheongyo ou encore le Hall Huijeongdang. Ne manquez pas non plus de visiter le magnifique jardin Huwon derrière le palais et le Biwon aussi appelé “Jardin secret”.

En raison de son architecture orientale particulière et de son histoire royale, beaucoup de gens considèrent le palais Chandeokgung comme le plus beau des palais de Séoul. A vous désormais de vous faire votre propre avis. Pour vous y rendre, rendez-vous à la station Anguk sur la ligne 3 du métro de Séoul. Une entrée coûte 3000 Won.

Gangnam

Voilà un nom que vous avez déjà certainement vu quelque-part. Gangnam, le quartier rendu célèbre par la chanson planétaire de PSY : Gangnam style. Et il faut le reconnaître, ce quartier a effectivement un style particulier. Il s’agit en réalité d’un des lieux les plus huppés de la capitale, devenu incontournable du tourisme à Séoul. C’est ici que l’on trouvera les bureaux des grandes multinationales, les boutiques de Luxe, les grand immeubles et donc les cadres supérieurs coréens. Gangnam est un arrondissement de Séoul qui bouge énormément. Son nom signifie “le sud du fleuve”. Sud qui s’est développé plus tard que le reste de la ville et compte donc énormément d’immeubles et buildings ultra-modernes.

Entre autres centres d’affaires et cabinets de chirurgie esthétique, vous trouverez à Gangnam le COEX, un centre commercial gigantesque avec tous les divertissements que l’on puisse imaginer (boutiques, aquarium, cinéma ou encore la bibliothèque Starfield, très impressionnante.). En vous éloignant des grandes avenues d’immeubles, vous tomberez peut-être sur de petites ruelles pleines de charme dans le quartier de Sinsadong ou encore dans le village Seorae Maeul, le quartier français de Séoul. Pour continuer dans l’ambiance futuriste, Gangnam poddède également ses propres îles artificielles hautes en couleurs (Sebit, Gabit, Chaebit…). Un quartier chic où les financiers et noctambules ne font qu’un.

Ikseon-dong

Vous qui cherchez un quartier un peu tendance, un peu underground et fréquenté par les jeunes depuis quelques années, bienvenue à Ikseon-dong ! Il s’agit d’un quartier ancien et traditionnel fait de quelques Hanoks et qui depuis quelques temps se voit développer une nouvelle population chic, bobo. Au milieu des vieilles habitations encore présentes, on trouve des cafés modernes, des boutiques d’un autre genre et des ateliers d’artistes, voire encore quelques start-up. Ikseon-dong devient un petit quartier branché, encore peu connu des séoulites et des voyageurs, mais avec un charme certain.

Ici, une impression de désordre et de non-conformité envahit les touristes. Ikseon-dong est un vrai petit labyrinthe et l’on se plait à prendre des photos de tout ce désordre qui va si bien au quartier. Tout près de là vous trouverez également des allées entières de street-food pour le plaisir des papilles ou encore une vieille résidence royale : Unhyeongung. Un quartier pleins de surprises, un peu en dehors des sentiers battus. Surtout, ne manquez pas d’aller déguster un délicieux Hotteok à la boutique Ssal Sanghoe !

Le Sanctuaire royal de Jongmyo

Longtemps considéré comme le plus long bâtiment d’Asie, le sanctuaire royal de Jongmyo est un petit bijou pourtant assez peu visité des touristes à Séoul. Il s’agit du plus ancien sanctuaire confucéen et celui-ci est empreint d’histoire royale. Construit en 1394, il fut dédié aux rois et reines du royaume de Corée de la dynastie Joseon. Ainsi, on y trouve 19 tablettes représentant les rois et 30 tablettes représentant les reines. Malgré plusieurs destructions causées notamment par les invasions japonaises, ce bâtiment inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO a su conserver intactes les tablettes en les cachant. Celles-ci demeurent donc d’origine. 5 fois par an, venez assister au Jongmyo jeryeak, cérémonie traditionnelle coréenne pleine de costumes, de couleurs et de musiques. Pour comprendre l’intérêt et la beauté du lieu, préférez faire appel à un guide. Pour vous y rendre, ligne 1 puis métro Jongno 3-ga.

Ihwa Mural Village

Vous aimez le Street-art ? Alors vous allez adorer le Ihwa mural village. Situé dans l’arrondissement d’Ihwa-dong, à quelques encablures du quartier de Daehangno, ce petit village est devenu depuis quelques années un lieu à la mode de plus en plus fréquenté par les jeunes et étudiants. Pourtant, il reste très peu connu des touristes étrangers, ce qui en fait un spot très sympa pour un itinéraire de quelques jours à Séoul. Ici, l’Art règne en maître. Outre le Street-art et ses belles peintures murales omniprésentes, vous trouverez également dans ce petit hameau des galeries d’Art, des musées ou quelques boutiques d’artisans, le tout dans une ambiance très décontractée. Derrière le Ihwa mural village se cache en réalité un projet du gouvernement coréen pour réhabiliter le quartier qui tombait en ruines il y a de cela quelques années. EN 2006, des centaines de citadins sont venus décorer à cœur joie ce quartier pour en faire ce qu’il est aujourd’hui : un miroir de l’expression des séoulites. Une fois arrivés sur ce lieu incontournable, vous trouverez plusieurs plans du quartier qui vous montreront les lieux d’intérêt et les peintures qui méritent la visite. Il est d’ailleurs possible que vous connaissiez déjà certains recoins puisque les murs servent souvent de décors pour des séries coréennes ou des dramas.

Le parc national de Bukhansan

Il est temps de sortir un peu de la ville vous ne pensez pas ? Mais ne vous en faîtes pas, nous n’allons pas trop loin. En effet, à Séoul, les espaces naturels côtoient le bitume et un espace de repos ou de randonnée n’est jamais très loin. C’est le cas du parc national de Bukhansan, la montagne au nord de la rivière Han. Après une quarantaine de minutes de métro sur la ligne 1, rendez-vous à la station de métro Dobongsan et c’est parti pour une journée de grimpette ! Avant de commencer votre escalade, pensez à prévoir de quoi boire et de quoi manger. Pour les toilettes, pas d’inquiétude, il y en a à plusieurs niveaux de la randonnée.

La promenade est vraiment sympathique et permet de respirer de l’air frais (quand il n’est pas pollué) en profitant de vues magnifiques. Si vous venez en automne, vous apprécierez la végétation multicolore des feuilles d’érables. Il y a plusieurs sentiers dans la forêt. Ceux-ci se croisent sans forcément beaucoup d’indications, ou alors seulement en coréen. Prévoyez un plan. Randonner au milieu de la nature, en croisant ici et là un pont, un cours d’eau, un rocher ou encore un vieux temple bouddhiste est un vrai bonheur. La vue du sommet est à couper le souffle. La joie de l’effort rend le spectacle encore meilleur. Des sommets, il y en a d’ailleurs plusieurs : Baekundae, Mangnyeongdae et Insubong, tous autour de 800m d’altitude. Bukhansan est un break parfait si vous passez une dizaine de jours ou plusieurs semaines à Séoul. Pensez néanmoins à privilégier les jours de semaine pour éviter l’affluence.

Seongsu-dong

Encore assez peu connu des voyageurs, le quartier de Seongsu-dong est souvent appelé le Brooklyn de Séoul. Quartier autrefois entièrement industriel, les usines désaffectées et les containers ont aujourd’hui été investies par les locaux et on y trouve des tonnes de bars et cafés d’un genre nouveau. Ça vous dirait de vous attabler avec un bon cappuccino sur une ancienne paroi de chantier, tout près de la forêt ? C’est exactement ce que proposent les lieux investis de Seongsu-dong. Le café le plus connu d’entre-eux, le café Onions, suffira à vous faire tomber sous le charme de cet endroit. Après un bon goûter, allez donc vous balader dans les entrepôts transformés en boutiques de chaussures, salles d’expo ou en associations locales. Vous y trouverez une jeunesse branchée, souriante et investie. Grâce aux loyers peu élevés du secteurs, ils sont parvenus à façonner leurs envies de mode, de design ou de gastronomie dans un lieu qui n’attend qu’eux.

Bon voyage à Séoul !

Voici les lieux à ne pas manquer lorsque vous visitez Séoul pour quelques jours. Néanmoins, il reste encore des dizaines d’autres endroits intéressants à découvrir sur place. La ville de Séoul est gigantesque et ne manque pas de quartiers ou points d’attraction fabuleux. Si vous avez la chance d’y voyager plus longtemps, n’hésitez pas à visiter d’autres lieux comme le palais de Deoksugung, la muraille de Séoul, le quartier d’Insadong, la Apgujeong Rodeo Street, la statue de Sejong le grand ou de partir à la découverte du reste de la Corée du Sud !

Catégories : La Corée

Alex

Salut, moi c'est Alex de Nihonkara. Véritable passionné du Japon, je reviens d'une année complète passée à visiter le pays de long en large. En espérant que le contenu de mon site vous plaira, n'hésitez-pas à me contacter pour tout projet intéressant!

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *