Yakushima, une destination pour tous les amoureux de nature. Voyager jusqu’à Yakushima c’est se plonger au cœur de forêts primaires, de cascades et de onsen. C’est rencontrer une faune et une flore exceptionnelles qui lui ont valu d’être enregistrée au patrimoine naturel de l’UNESCO en 1993.

Visiter Yakushima

Yakushima 屋久島 est une île située au Sud de la ville de Kagoshima, accessible par la mer et par les airs. Presque parfaitement ronde, l’île offre des plages de sable sur son pourtour et de hautes montagnes en son centre. Il est dit que tous les climats du Japon sont présents sur l’île, depuis Okinawa sur ses plages à Hokkaido au sommet du mont Miyanoura.

Une caractéristique propre à l’île : la pluie ! Il pleut l’équivalent de 35 jours en 1 mois. Cette phrase célèbre est tirée d’un roman japonais car il est vrai qu’il pleut beaucoup sur l’île et particulièrement en montagne. Le double des précipitations en plaine, avec une moyenne de 8.500mm de pluie par an pour l’île ! Alors un conseil : ne voyagez pas à Yakushima sans être équipés pour la pluie des pieds à la tête.

La pluie abondante, la topographie particulière de l’île et ses températures douces, ont offert à l’île un terrain exceptionnel pour la végétation. Avec plus de 1,700 espèces présentes, Yakushima accueille à elle seule toute la flore Japonaise, d’où son enregistrement au Patrimoine Naturel de lUNESCO, le plus ancien du territoire Japonais.

Que faire à Yakushima ?

Randonner vers les cèdres millénaires de l’île

L’activité principale de l’île est sans doute la randonnée en montagne à la découverte des cèdres millénaires ou à la conquête du plus haut sommet de Kyushu. Il existe de très nombreuses options sur l’île pour les amateurs de randonnées en plein nature. Comme il est hélas impossible de toutes vous les présenter voici les 4 routes les plus connues.

Mais avant de vous lancer sur les sentiers prenez notes de ces quelques mots :

 

Point lexique :
Koge : mousse

Sugi : cèdre japonais
Yakusugi : sugi de plus de 1.000 ans
Kosugi : sugi de moin de 1.000 ans
Jisugi : sugi planté par l’homme
Himeshara : arbre à « tsubaki » au tronc ocre-dorée et froid
Yakushika : daim de Yakushima
Yamazaru : singe des montagnes

Shiratani Unsuikyou 白谷雲水峡, la forêt de mousse modèle du film Princesse Mononoke

Si vous avez envie de vous plonger dans les décors de Princesse Mononoke, c’est la randonnée parfaite. En effet, le réalisateur Hayao Miyazaki n’a jamais caché son inspiration de Yakushima pour les dessins de sont film “Princese Mononoke”, un grand classique qui mêle magie et esprit de la forêt. Surtout connue pour sa forêt primaire recouverte de mousse, cette marche offre aussi des rencontres avec des yakuzaru, yakushika et surtout yakusugi !

Avec plusieurs parcours en son sein, la forêt offre un choix divers de randonnées.

Yayoi-sugi course, est une petite balade à la rencontre de yakusugi qui offrira peu de vues du film emblématique. (environ 30 minutes). Les cèdres Sansaro et Nidaioosugi marquent la fin de la boucle intermédiaire. Il est à ce point possible de poursuivre l’ascension ou de commencer la redescente (environ 2h30). Taiko-iwa vous emmènera en haut d’une falaise de granite avec un panorama à 360. (environ 5 heures avec 4,2km et 400m de dénivelé positif)

Note de l’auteure : La marche dans Shiratani Unsuikyou a été ma seconde sur l’île. Après avoir payé mon entrée, 200yen, je me suis directement lancée dans ascension du rocher Taiko-iwa. Partie avec le premier bus depuis Miyanoura, j’ai pu profiter du calme de la forêt. Le début de la marche s’est faite dans la brume et au sommet une mer de nuage était encore présente.

Joumonsugi course 縄文杉コース, à la rencontre du plus vieil arbre de l’île

Il s’agit d’une randonnée qui demande un peu plus d’endurance mais qui vous emmènera à la rencontre d’un arbre qui aurait vécu toutes les ères depuis celle de Joumon. Certains lui donnent 7,200 ans, et il est certain qu’il a largement passé les 3,000 ans. Ce trail commence avec un chemin « torokko », c’est-à-dire un chemin de fer, avant de se transformer en chemin de forêt peu avant la « Cave de Lawson ». La seconde attraction de cette randonnée est une souche d’arbre à la forme particulière.

Avis aux randonneurs émérites, il est possible de coupler Shiratani Unsuikyou et Joumonsugi.  Il vous sera cependant difficile de prendre votre temps en chemin.

Note de l’auteure : La randonnée incontournable de l’île ! Si vous parlez japonais, randonner avec un Eco-guide vous permettra de découvrir la forêt et plus généralement l’île. La première partie sur le chemin de fer occupe de bonnes heures avec un dénivelé très faible. La partie la plus dure se situe entre la fin du « torokko » et la souche de Lawson avec des marches irrégulières et hautes qui tirent sur les jambes. Autre bémol, pour ceux qui choisissent de ne faire que ce sentier-là, c’est un aller-retour sur ce même chemin qui vous attend. Si vous êtes en bonne forme pourquoi ne pas redescendre via Shiratani Unsuikyou.

Yakusugi Land屋久杉ランド, randonnée tous niveaux à la rencontre des cèdres de Yakushima

Ne vous laissez pas avoir par son nom, Yakusugi Land est loin d’être un simple parc d’attraction avec pour thème les cèdres de Yakushima. C’est une région particulière près de Anbo qui offre avec de simples promenades à courte randonnée des rencontres avec des Yakusugi.

Avec 4 randonnées possibles : 30min, 50min, 80min et 150min, il est possible à tout moment d’adapter votre marche à votre état de fatigue et celle des personnes qui vous accompagnent. C’est la raison pour laquelle ce lieu est très prisé des familles.

Le mont Miyanoura 宮之浦岳, un panorama à couper le souffle.

Moins populaires que les précédentes randonnées mais loin d’être moins belle, cette marche est faite pour les amoureux de montagne. Cette randonnée vous entrainera au plus haut sommet de Kyushu (1936m) au cœur de l’île. Avec de nombreux up-and-down cette randonnée est destinée à des randonneurs avec une bonne condition physique.

A noter, pour les plus aventureux la possibilité de passer une nuit en refuge avant de continuer sur la marche du Joumonsugi et celle de Shiratani-Unsuikyou.

Visiter les espaces aquatiques de Yakushima

Observer le retour silencieux des tortues de mer

Yakushima abrite la plus grande zone de ponte du Pacifique Nord des tortues vertes et tortues caouannes. Si ces deux espèces sont les deux plus connues en raison de leur fragilité ce sont plus de 7 espèces distinctes qui retournent sur ses plages dont 6 classées en danger. En 2005, les plages où pondent les tortues, et en particuliers celle de Nagata ont été enregistrées à la convention de Ramsar, qui protègent les zones humides (cf. Site officiel).

Les tortues de mer reviennent sur les plages entre Mai et Juillet pour pondre. Courant Août les œufs éclosent et les toutes jeunes tortues retournent à la mer.

Il est alors possible de participer à des tours nocturnes pour observer ces êtres marins de début Mai à fin Aout. Il est cependant interdit de s’y rendre sans guide et d’accéder à ses plages en journée afin de participer à la protection de ses animaux. L’organisation à but non lucrative Umigame-kan propose des tours à 1,500 yen lors de ces périodes.

Faire du kayak, de la plongée et découvrir les cascades et voies d’eaux

Si vous avez encore du temps devant vous, pourquoi ne pas prolonger le plaisir et découvrir l’île par les voies aquatiques ? Des sorties en kayaks de rivières et de mer sont accessibles partout sur l’île (1 demi-journée : 8,000 yen | 1 journée : 15,500 yen) Ces routes vous conduiront à des paysages seulement accessible par l’eau.

L’île offre aussi de magnifiques chutes d’eaux dont les deux plus connues sont Senpiro 千尋の滝 et Ookono大川の滝. Les chutes Senpiro mesurent près de 66m de hauts tombant d’un rocher de granite. Un point d’observation un peu plus éloigné offre une vue d’ensemble sublime. Il est dit qu’après une forte pluie la chute d’eau recouvre l’ensemble de la roche avec une force incroyable. A la différence des chutes Senpiro, il est possible d’accéder de près aux chutes Ookono. Hautes de 88m la cascade Ookono est enregistrée parmi les 100 plus belles du Japon.

Pour les amoureux de l’océan, il y a enfin la possibilité de plonger. Snorkling ou scuba-diving, le choix ne manque pas ! Une des compagnies offre même de plonger avec les tortues. Il faut compter environ 8,000 yen pour une plongée, 14,000 yen pour celle avec les tortues, et jusqu’à 19,000 yen pour 2 plongées avec les tortues. Plus abordable, le snorkling est à environ 7,000 yen pour 3h. Notez que ces durées incluent les informations et les transports, ce qui réduit drastiquement les temps dans l’eau.

Profiter des Onsen, bains volcaniques naturels

Nous ne présenterons que certains des Onsen de l’île :

Hirauchikaichu Onsen 平内海中温泉,

Un onsen mixte que la mer offre deux fois par jour.
C’est seulement à marée basse que ce bain naturel est accessible. Pensez à vous renseigner ! Il est demandé une participation de 100 yen pour l’entrée. Ces bains sont mixtes, cependant les femmes ont le droit de porter un paréo ou une serviette dans le bain.

Yudomari Onsen 湯泊温泉

Profiter dun bain au son des vagues.
Plus facilement accessible car indépendant de la marée, ce onsen se divise en deux bains. L’un des bains est divisé en deux par une barrière de bois et il est demandé d’être nus (en faisant face à la mer, la partie à gauche est reservée aux femmes et celle de droite aux hommes). Un autre bain quant à lui est mixte mais les maillots de bains sont acceptés. L’utilisation des bains demande une participation de 100 yen.

Onoaida Onsen 尾之間温泉

Un bain authentique aimé des habitants et voyageurs.
Il est dit que ce bain a été découvert par un chasseur qui vit un daim se soigner à la source. L’onsen serait vieux de plusieurs siècles même si le bâtiment actuel daterait de 1994. Le bain homme et le bain femme offrent deux peintures différentes illustrant un chant populaire. L’entrée est à 200 yen pour le bain, mais vous pouvez aussi juste tremper vos pieds dans l’Ashi-yu. A savoir que la source arrive directement dans le bain près du mur gardant le bain très chaud, environ 49 degrés.

Comment se rendre à Yakushima ?

Il est très fortement recommandé de se rendre d’abord à Kagoshima pour rejoindre l’île bien que la compagnie aérienne JAL desserve l’île depuis plusieurs aéroports du pays (le prix des billets est très dissuasif)

Par le Ferry

L’option la plus abordable à partir de Kagoshima
Aller simple: 5,000 yen ||  Aller/Retour: 9,500yen (Haute saison : 10,000yen)
Pas de réservation obligatoire.
Aller : Kagoshima (8:30) → Miyanoura (12:30)

Retour: Miyanoura (13:30) → Kagoshima (17:30)

Par le Jet Foil
Le meilleur rapport prix/temps depuis Kagoshima.
Avec plus d’offres que le Ferry, le Jet Foil est par conséquent plus cher.
Standard : Aller simple: 8,400 yen ||  Aller/Retour: 15,000yen

Haute Saison : Aller simple: 9,000 yen ||  Aller/Retour: 16,200yen

Kagoshima 鹿児島 →Yakushima 屋久島

Jet NbHeure de départHeure d’arrivéePort d’arrivée
11107:3010:30Miyanoura
11207:4509:45Miyanoura
11410:2013:05Anbo
11713:2015:10Miyanoura
11815:0017:30Anbo

 

Yakushima 屋久島→Kagoshima 鹿児島

Jet NbHeure de départHeure d’arrivéePort de départ
12107:0009:35Anbo
11210:0012:45Miyanoura
11110:4512:35Miyanoura
11413:3015:30Anbo
12515:4018:40Miyanoura

 

 


Svetlana Zehnder

Installée au Japon depuis 2016, j'espère vous donner l'envie de découvrir ce magnifique pays au travers de mes écrits.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *