Vous êtes de plus en plus nombreux chaque année à visiter le Japon. Mais avant de partir à l’aventure au pays du soleil levant, encore faut-il décider du programme de son voyage et de son itinéraire. Difficile de décider hein ? Rassurez-vous, je vous donne ici un itinéraire détaillé pour un séjour de 10 jours afin de voir le meilleur du Japon. En route !

Jour 1 - Tokyo (Asakusa, Ueno, Akihabara)

voyage à Tokyo

Impossible de voyager au Japon sans faire une étape de quelques jours à Tokyo. La capitale japonaise, si elle ne représente pas à elle-seule la totalité du Japon, est une ville fascinante et pleine de lieux merveilleux à découvrir. Prenez donc quelques jours pour vous balader dans les quartiers les plus emblématiques de la ville.

Le premier quartier à visiter et sans-doute l’un des plus renommé de la capitale est le quartier d’Asakusa. Véritable partie traditionnelle de Tokyo, il abrite le Senso-Ji, le plus grand temple de Tokyo. Profitez de votre matinée pour visiter celui-ci sans oublier d’aller tirer un Omikuji, la bonne fortune japonaise. Dans les rues adjacentes au temple, vous trouverez des centaines de boutiques à souvenirs mais également de petites boutiques d’artisans authentiques ainsi que de bons restaurants pour déjeuner. Après avoir bien mangé, marchez vers l’Ouest en direction d’Ueno, un quartier souvent laissé de côté et pourtant très charmant. Là vous aurez le loisir de visiter le parc et ses dizaines de temples puis le marché souterrain d’Ameyoko qui se situe sous la gare. Un Tokyo underground original et très sympa à découvrir. Quand viendra l’heure du goûter, dirigez-vous vers le sud jusqu’au quartier d’Akihabara et arrêtez vous dans un Maid Café : un lieu loufoque mais incontournable pour tout touriste lorsqu’il arrive à Tokyo.

Une fois cette excentricité découverte, il ne vous reste plus qu’à explorer Akihabara connu pour être le quartier de l’électronique et des Otaku. La vision des joueurs des Game centers ne vous laissera certainement pas de marbre.

Jour 2 - Tokyo (Yoyogi, Shibuya, Harajuku, Shinjuku)

itineraire tokyo

Levez vous très tôt pour cette seconde journée à Tokyo et rendez vous à la station de train Yoyogi ! De là, dirigez vous vers l’entrée du Meiji Jingu, le plus grand sanctuaire de Tokyo. Véritable lieu de calme au cœur de la capitale, vous aurez le plaisir de visiter ce sanctuaire sans trop de monde si vous arrivez assez tôt le matin. Après votre visite, sortez du sanctuaire du côté d’Harajuku. Là vous prendrez le temps d’explorer les ruelles d’Omotesando et d’Harajuku sans oublier d’aller manger une crêpe dans la célèbre Takeshita street.

Après une pause déjeuner, empruntez la très charmante Cat Street pour rejoindre le quartier de Shibuya à pied. Cette rue n’est pas forcément très connue mais elle est à notre goût extrêmement charmante et regorge de boutiques à la mode et de cafés et autres restaurants à pancakes. Si tout se passe bien, vous devriez ensuite arriver à Shibuya. Ahhh Shibuya et son célèbre passage piéton le plus fréquenté au monde. Vous vous y arrêterez certainement pour admirer le spectacle. Petite astuce, grimpez au Starbucks qui s’y trouve pour avoir une vue d’ensemble sur le crossing. Prenez le temps de visiter Shibuya, de flâner dans les rues bondées et de faire du shopping, sans oublier d’aller voir le célèbre chien Hachiko près de la gare.

Avant que la nuit ne tombe, filez au quartier de Shinjuku, plus précisément à la Metropolitan government tower pour avoir accès à un observatoire gratuit sur tout Tokyo. La vue est à couper le souffle. Il est ensuite temps de visiter l’incontournable quartier de Shinjuku. Allez donc boire un verre à Kabukicho et découvrir les petites ruelles typiques du Golden Gai. Shinjuku est un quartier fantastique qui se vit la nuit entre saké et néons.

Jour 3 - Le Mont Fuji

Itinéraire au Mont Fuji

On se lève tôt encore aujourd’hui , direction le Mont Fuji ! Plus précisément la petite ville de Kawaguchiko, le mieux desservi des 5 lacs qui entourent le Mont Fuji. Celui-ci est plutôt facile d’accès depuis Tokyo. Comptez environ 2 ou 3 heures pour le trajet.

Une fois arrivé, vous aurez toute la journée pour vous balader et explorer cet endroit d’un calme et d’une beauté absolue. Il n’y a pas grand-chose à faire à Kawaguchiko à part la promenade à pied ou en vélo et la détente sur un banc ou dans un Onsen. N’oubliez pas de grimper au Mont Kachi à pied (40 minutes) ou en ropeway pour admirer la superbe vue sur le lac et le Fujisan. Si vous avez de la chance, vous ne croiserez aucun nuage et pourrez admirer le toit du Japon toute la journée. Si vous en avez moins, essayez le lever ou le coucher du soleil qui le laissent parfois apparaître quelques instants.

Vous pouvez rentrer à Tokyo en soirée et profiter du temps que vous avez pour visiter un quartier que vous n’avez pas encore eu le temps de faire. Pourquoi ne pas aller à Shimo-Kitazawa par exemple ?

Jour 4 - Kamakura et Enoshima

Itinéraire à Kamakura

8h pétante, vous êtes déjà debout et prêt à partir pour cette nouvelle journée de découverte proche de Tokyo. Aujourd’hui, direction Kamakura : l’ancienne capitale japonaise en bord de mer, plus tranquille et pleine de charmes. Très facile d’accès depuis Shinjuku, vous y serez en moins d’une heure.

Il y a pléthore de choses à faire et de beaux lieux à visiter à Kamakura. Et le mieux, c’est qu’on peut tout faire à pied ! Depuis la gare, commencez par vous dirigez vers le Grand Bouddha. Le chemin très sympathique est longé d’habitations pittoresques japonaises. Une fois le grand Bouddha visité, je vous conseille de passer une bonne heure dans le temple Hase Dera qui se situe juste à côté. Il ne vous reste alors plus qu’à faire un tour dans les boutiques, longer la plage et terminer la visite par la grande allée qui mène au Hachiman-Gu, le principal sanctuaire de la ville très imposant.

Prenez une petite glace au Matcha sur le pouce et retournez à la gare direction Enoshima à seulement 30 minutes de Kamakura. Empruntez le train Enoden. Vous aurez alors une très belle vue durant le trajet dans un train d’époque authentique. Si tout se passe bien, vous devriez arriver à Enoshima avant que le soleil ne se couche. Profitez du temps que vous avez pour visiter cette magnifique petite presqu’île pleine de charme et assistez au coucher du soleil sur le Mont Fuji par delà la mer. Vous pouvez au choix dîner face à la mer ou rentrer directement à Tokyo.

Jour 5 - Kyoto (Centre-ville et Fushimi)

itineraire kyoto

Vous vous êtes encore levé très tôt aujourd’hui et décidez d‘attaquer les monuments les plus connus de l’ancienne capitale japonaise ! Ce matin vous commencez donc par visiter le Pavillon d’Or (Kinkakuji) et le Pavillon d’argent (Ginkakuji). En sortant du Ginkakuji, vous décidez de redescendre vers le centre de Kyoto en empruntant le chemin du philosophe. Si vous voyagez durant l’automne ou la saison des Sakura, vous ne pourrez alors qu’apprécier le spectacle des fleurs et feuilles multicolores autour de vous.

Après un arrêt pour déjeuner, vous partez visiter le temple Nanzen-ji, célèbre pour ses jardins Zen absolument magnifiques. La visite vous prend une petite heure et vous pouvez ensuite rejoindre la grande avenue d’Higashiyama. Celle-ci est pleine de boutiques de souvenirs et d’échoppes qui vendent des sucreries délicieuses. On parie que vous ne résisterez pas à une glace au Matcha ? L’avenue vous mènera tout droit au temple Kyomizu Dera que vous devez lui aussi absolument visiter. C’est dans ce coin là de la ville que vous pourrez observer les vues les plus emblématiques de Kyoto. 

C’est bientôt le coucher du soleil ? Alors vous devez vite rejoindre la gare pour partir visiter l’un des sanctuaires les plus envoûtants de tout le Japon : le Fushimi Inari Jinja ! Mais si vous savez, les milliers de Torii rouges qui se suivent dans la montagne ! Le fait de vous y rendre pour le coucher du soleil a 2 avantages considérables : le spectacle est encore plus magnifique, et il y a à cette heure-ci nettement moins de monde. Après cette ascension et cette grosse journée, vous aurez bien mérité un dîner dans un izakaya du centre-ville de Kyoto et une bonne nuit de sommeil.

Jour 6 - Kyoto (Arashiyama)

10 jours à Kyoto

Deuxième journée à Kyoto et nous en sommes déjà à la moitié des 10 jours au Japon ! Pour en profiter un maximum, rendez-vous à Arashiyama. Le trajet en train vous prendra environ 45 minutes depuis le centre-ville mais vaut largement le détour. A Arasiyama, vous avez de quoi occuper toute votre journée et voir une panoplie de lieux et de choses magnifiques. Direction tout d’abord la visite la plus emblématique des alentours : la forêt de bambous ! Vous en avez rêvé, la voilà devant vous. C’est beau hein ? Presque envoûtant. Mais le plus beau, c’est qu’après la forêt de bambous, il vous reste encore de merveilleux lieux à découvrir à Arashiyama : vous balader sur le pont Togetsukyo, aller jouer avec des singes sur le mont Iwatayama, visiter les temples Tenriyji et Adashino Nenbutsuji et j’en passe. Mais le clou du spectacle, c’est d’assister le soir venu à la pêche au cormoran sur un bateau de pêcheur. Avec la tombée de la nuit, vous en prendrez pleins les yeux.

Rentrez ensuite vers le centre de Kyoto et détendez-vous dans le quartier de votre choix. Pourquoi ne pas aller dîner près de la rivière Kamogawa ? Le lieu est très beau et certains restaurants donnent directement sur l’eau. Profitez bien de votre dernière soirée à Kyoto.

Jour 7 - Nara

Saviez-vous que la ville de Nara fut la toute première capitale du Japon ? Des dizaines de temples et sanctuaires sont encore debout et témoignent de ce riche passé. La ville est aujourd’hui devenue une destination touristique immanquable du fait de son patrimoine historique et culturel.

Depuis Kyoto, il vous faudra à peine 1 heure en train pour rejoindre Nara de bon matin et commencer la visite. La découverte de Nara se fait dans le calme et la tranquillité. Loin des grosses villes que sont Tokyo ou même Kyoto, Nara est une petite cité pleine de verdure très étendue où il fait vraiment bon se promener. Depuis la gare, commencez donc par faire un tour dans le parc de Nara. Vous devriez rapidement rencontrer des dizaines de daims, les Shika japonais, qui vivent ici en liberté totale pour le plaisir des petits et des grands. Profitez en pour faire de belles photos et donner à manger aux daims avant de continuer votre route vers le temple principal et emblème de la ville : le Todai-ji. Absolument incontournable, ce temple est aujourd’hui la plus grande construction en bois au monde ! Sa taille et sa beauté sont impressionnantes et le grand Bouddha de bois qu’il renferme l’est tout autant.

Il y a des dizaines de temples et sanctuaires d’intérêt dans l’ancienne capitale japonaise. Le meilleur conseil qu’on puisse vous donner est de vous balader au gré de vos envies dans la ville. Vous tomberez toujours sur de petits chemins, des temples, des sanctuaires, des points d’eau, de la verdure et surtout des Shika ! Pour avoir un point de vue magnifique sur Nara, pensez à grimper au sommet de la colline Wakakusa avant le coucher du soleil. Une fois la soirée venue, rentrez tranquillement vers les gares et visitez la longue avenue couverte de Nara à la recherche de quelques souvenirs ou d’un bon restaurant. 

Si vous souhaitez découvrir les meilleurs coins de chaque ville,
faîtes appel à un de nos guides :
Plus d’infos ici. 😉

Jour 8 - Hiroshima

Visiter Hiroshima au Japon

Ah qu’il fait bon vivre à Hiroshima ! Malgré son passé récent tristement célèbre, la ville a su se réinventer pour devenir une cité vivante et pleine d’énergie.

Lors de votre arrivée à Hiroshima, rendez vous directement au Mémorial de la Paix, le grand parc dédié à la catastrophe nucléaire de 1945. Là il vous faudra bien une grosse demi-journée pour tout visiter en prenant votre temps. Le dôme Genbaku, connu pour être l’une des seules constructions à avoir en partie résisté à la bombe nucléaire est impressionnant. Quelques autres monuments notables sont présents un peu partout dans le parc et fendent parfois le cœur. C’est par exemple le cas du monument dédié aux enfants en forme de grue géante. Prenez le temps nécessaire pour vous imprégnez du parc et entrez ensuite dans le musée consacré aux événements de 1945. Celui-ci est véritablement poignant et vous n’en ressortirez pas insensible. Durant 1 à 2h vous aurez accès à des dizaines de témoignages, d’objets d’époques et autres histoires sombres, mais également à des messages d’espoir et de Paix pour l’avenir. Hiroshima est une ville qui se veut symbole et ambassadrice de la Paix dans le monde.

Vous devriez en avoir terminé avec le mémorial en milieu d’après-midi. De là, marchez donc jusqu’au château d’Hiroshima qui, s’il n’est pas le plus beau du Japon, est cependant très sympathique à visiter. Une fois la nuit tombée, et si vous êtes en pleine période des Sakura ou des Momiji, profitez-en pour visiter le parc Shukkei-en de nuit. Vous en prendrez alors pleins les yeux avant d’aller dîner.

Et qu’est-ce qu’il y a pour dîner ? La spécialité locale absolument succulente : l’Hiroshimayaki ! Une sorte d’Okonomiyaki revisité à la sauce de la ville. Un met tellement délicieux qu’on n’hésite pas à se resservir malgré des parts énormes. Pour manger les meilleurs de la ville et surtout goûter à une ambiance exceptionnelle, une seule adresse : Okonomimura, un immeuble avec pleins de restaurants dédiés à la fameuse recette. Avec une bonne bière, ça promet une belle soirée.

Jour 9 - Miyajima

Visiter Miyajima au Japon

Vous ne pouvez pas voyager au Japon pour la première fois sans inclure l’île de Miyajima à votre itinéraire. Célèbre pour son énorme Torii flottant, l’île a beaucoup d’autres belles choses à offrir et sera certainement parmi les meilleurs souvenirs de votre séjour au Japon.

Il faut environ 1h15 pour aller de la gare d’Hiroshima au port de l’île de Miyajima. Le ferry qui s’y rend est lui aussi inclu dans les frais du JR Pass. Par beau temps, la traversée est très sympathique. Votre premier contact avec l’île sera une charmante allée en bord de mer de boutiques qui vendent de délicieuses sucreries avec plein de daims autour de vous. Un vrai cadre paradisiaque ! Vous arrivez ensuite rapidement au Torii géant qui s’impose comme le symbole de Miyajima. Lorsque la marée est basse, il vous est possible d’aller le toucher et de prendre de belles photos à côté. Ce torii fait en réalité partie du sanctuaire d’Itsukushima qui se trouve à côté, lui aussi les pieds dans l’eau par marée haute. Faîtes la queue et baladez-vous dans ce sanctuaire majestueux avant de vous retrouver à nouveau dans de magnifiques petites ruelles entourées de canaux, de daims et de boutiques d’artisans. Comme à Nara, à Miyajima il faut prendre le temps de la balade ! A midi, régalez-vous des spécialités locales que sont les huîtres grillées ou le poisson grillé. Un vrai régal. Après manger, prenez la direction des quelques temples très jolis qui sont à visiter en montée de l’île comme le Daisho-in. Ceux-ci vous promettent un moment très agréable avant une épreuve intense : l’ascension du sommet de Miyajima ! 

Le sommet de l’île peut s’atteindre en environ 1h30 de marche plutôt sportive. La montée est déconseillée aux personnes aux faibles conditions physiques car certains passages sont plutôt ardus. Pourtant les paysages entre pierres, statues, forêt et ruisseaux sont absolument magnifiques. La vue tout en haut l’est encore davantage. Pour les autres aucun souci : un télésiège vous emmènera tout en haut. La journée à Miyajima s’achève ensuite et il vous faut rentrer à Hiroshima ou rester dormir sur l’île pour les plus chanceux.

Jour 10 - Tokyo

Tokyo la capitale japonaise

Si vous avez suivi cet itinéraire de 10 jours au Japon à la lettre, il est fortement possible que vous ayez une grosse demi-journée de Shinkansen pour rentrer d’Hiroshima jusqu’à Tokyo. C’est déjà la fin du voyage et vous devez vous rendre sans tarder à l’aéroport Haneda ou Narita. Si vous trouvez néanmoins 2 ou 3 heures pour profiter encore de Tokyo, pourquoi ne pas vous rendre dans un petit quartier authentique comme Nippori. Celui-ci a l’avantage d’être vraiment charmant et non-loin des grandes lignes qui mènent à l’aéroport de Narita. En espérant que vous avez bien profité de ces 10 jours au Japon et que l’itinéraire vous a plu, à la prochaine pour de nouvelles aventures !


Alex

Salut, moi c'est Alex de Nihonkara. Véritable passionné du Japon, je reviens d'une année complète passée à visiter le pays de long en large. En espérant que le contenu de mon site vous plaira, n'hésitez-pas à me contacter pour tout projet intéressant!

3 commentaires

Lana · 8 avril 2018 à 13 h 59 min

Superbe itinéraire! Merci pour tous ces conseils! 🇯🇵🎎🎏

CARRE sophie · 28 juin 2018 à 10 h 55 min

bravo Alex! merci pour votre site. J\’envisage un premier tour découverte au japon en couple et nous voudrions le faire en totalité avec un guide privé. je ne manquerai pas de vous recontacter. juste une première question : quelle est la meilleure saison d\’après vous? le printemps? merci! à très bientôt pour cette belle découverte!

    Alex · 2 juillet 2018 à 8 h 22 min

    Bonjour Sophie ! Merci de votre confiance et de votre retour positif 🙂 Difficile de choisir une saison tant elles sont toutes intéressantes. Ma préférence va à l’automne. Beaucoup moins chère que le printemps, avec de magnifiques feuilles rouges et jaunes partout et un temps très agréable. A bientôt ! 🙂

Laisser un commentaire